La VTB League, qui réunit les meilleurs clubs russes de basket et quelques équipes d'Europe orientale, a annoncé vendredi la fin de sa saison sans désigner de champion, en raison de la pandémie de coronavirus.

La fédération russe a entériné aussi les championnats côté féminin déclarant Ekaterinbourg, le club d'Emma Meesseman, champion.

"Il n'y a aucune raison de continuer le championnat aujourd'hui, quand les frontières sont fermées, que les équipes ne peuvent pas jouer et les clubs doivent laisser leurs joueurs étrangers rentrer chez eux", a déclaré dans un communiqué Ilona Korstine, la directrice générale de la VTB League.

"Il n'y aura pas de champion 2019-2020 en raison de l'absence de critères sportifs: les équipes n'ont pas joué le même nombre de matches, la saison régulière n'est pas finie", a-t-elle ajouté.

Le club russe de Khimki, également engagé en Euroligue, menait le championnat après 19 matches joués, devant le CSKA Moscou.

Côté féminin, la fédération russe s'est basée par contre sur la situation au classement à l'issue de la phase régulière, avant les playoffs. Invaincu en 20 rencontres, Ekaterinbourg et Emma Meesseman reçoivent le titre honorifique pour la troisième année de suite, devant le Dynamo Koursk, deuxième et Nadezhda Orenburg, 3e.