Basket

Pas de surprise pour cette seconde journée de la Coupe du Monde

La seconde journée de cette Coupe du Monde n’a pas délivré de surprise au gré des 8 rencontres disputées ce dimanche. Les résultats confirment cependant l’impression de tournoi à deux vitesses déjà entrevue hier. Une conséquence directe de ce format élargi à 32 équipes, visiblement de valeurs fort inégales.

France-Allemagne (78-74) : Avec un œil sur une première place de groupe essentielle dans cette partie de tableau, il était important pour l’équipe de France de s’imposer dans ce match d’ouverture. Mission accomplie pour les hommes du coach Vincent Collet. Après une entame de match de haut-vol (20e : 36-20), ils se sont cependant fait peur dans le dernier quart en dépit des grosses prestations d’Evan Fournier et d’Amath M’Baye.




Tchéquie-USA (67-88) : Les Américains l’ont emporté sans problème face à la Tchéquie, assurant un net succès sans pour autant qu’on puisse parler d’une grosse domination. Comme on pouvait s’y attendre, la défense américaine a provoqué pas mal de pertes de balle bien exploitées. Sans Jan Vesely, le secteur intérieur des Tchèque a souffert face aux qualités athlétiques des Américains.



Canada - Australie (92-108) : Le Canada de Nick Nurse (le coach des Raptors) a bien accroché l’Australie, du moins pendant trois quart-temps (30e : 77-76), dans une belle opposition de style. Le réveil de Matthew Della Vedova (ex-équipier de LeBron James à Cleveland) a pourtant permis aux Boomers australiens de se dépêtrer du piège tendu par des Canadiens fort déforcés par les absences de quelques-uns de leurs meilleurs joueurs


Grèce-Montenegro (84-60) : Pas de souci pour la Grèce qui s’est imposée facilement dans une sorte de derby des Balkans face au Montenegro d’un Nikola Vucevic (12pts), bien contenu. Les Grecs ont même mené de 30 unités, ce qui a permis d’épargner Giannis Antetokounmpo. Le « Greek Freak » n’a en effet été aligné qu’un peu moins de 16 minutes pour 10 pts et 8 rbds.

Sénégal-Lituanie (47-101) : Encore un carton dans ce premier tour. Le Sénégal n’a pas existé face à la bande du duo Valenciunas/Sabonis. 48 pts encaissés sous les anneaux, 32 rbds à 44 et surtout 29% de réussite contre 53, il n’y a pas eu photo.

Le chiffre du jour : 4,3 % (1 sur 23) soit le pourcentage de réussite des Sénégalais derrière la ligne des 3pts.

Le joueur du jour : Evan Fournier (France). Avec 26pts, 10 rbds, 3 assists l’ailier du Magic d’Orlando s’affirme d’entrée comme le nouveau leader offensif de l’équipe de France dans sa version post Parker et Diaw.

Pour mémoire, les autres résultats : Nouvelle-Zélande-Brésil (94-102), Turquie-Japon (86-67) et République Dominicaine-Jordanie (80-76)