Basket

Les quatre premiers tickets pour les quarts de finale du Mondial-2019 de basket en Chine ont trouvé preneur vendredi avec la Serbie et l'Espagne dans un groupe, et la Pologne et l'Argentine dans un autre groupe. 

Dans le premier choc de cette seconde phase de groupe, les Espagnols sont parvenus à maîtriser les Italiens à Wuhan (67-60), portés par leur ailier de Denver, Juancho Hernangomez (16 points, meilleur marqueur de la rencontre).

Dans une rencontre fermée, avec une égalité (56-56) à trois minutes de la fin de la rencontre, l'Espagne a profité des maladresses italiennes, pour l'emporter. L'ailier italien Marco Belinelli, joueur des San Antonio Spurs, est passé à côté de son match, auteur d'un piètre 3/16 au tir (et un 0/6 à trois points).

Grâce au premier (et seul) panier de Marc Gasol (champion NBA avec les Raptors de Toronto) à une minute de la fin, les Espagnols ont pris six points d'avance (62-56) pour tuer tout suspense dans la rencontre.

Ils conservent leur invincibilité, valident leur billet pour les quarts de finale et affronteront dimanche la Serbie (14h30 heure locale, 12H30 GMT) pour la première place du groupe.

Car un peu plus tôt dans la journée, les Serbes n'ont fait qu'une bouchée de Porto Rico (90-47), grâce à une énorme performance de l'ailier fort des Sacramento Kings Nemanja Bjelica, 18 points.

Cinq joueurs serbes ont dépassé les 10 points vendredi. En moyenne sur leur quatre premiers matches de la compétition, les hommes de Sasha Djordjevic ont inscrit plus de 100 points, s'imposant avec une marge d'au moins 15 points, et confirment leur statut de très sérieux prétendants au sacre mondial.

Dans le groupe I, la Pologne et l'Argentine ont également assuré leur présence en quarts de finale, grâce à leurs succès respectifs contre la Russie (79-74) et le Venezuela (87-67).

Invaincus après les quatre premiers matches, Polonais et Argentins s'affronteront dimanche (14h00, 12H00 GMT) à Foshan pour la première place du groupe.