La pièce aurait pu tomber d'un côté comme de l'autre mais tout restera à faire au retour.

Saint-Servais. Les deux équipes entamaient la rencontre pied au plancher. Après quatre minutes, le marquoir affichait déjà 10-16. Les Namuroises parvenaient facilement à servir le duo Da Silva-Imovbioh sous l'anneau mais se montraient également beaucoup trop laxistes défensivement. Wallace inscrivait ainsi déjà douze points lors du premier quart temps (20-29). Les visiteuses prenaient même treize points d'avance (20-33) avant que les Rouges ne resserrent enfin les rangs derrière. Les Brainoises ne trouvaient plus de solutions et encaissaient un 15-0 en cinq minutes (35-33). Les joueuses locales viraient méritoirement en tête à la pause et creusaient même l'écart au retour des vestiaires (45-36). Sous l'impulsion d'une Ortiz très altruiste (8 assists), les visiteuses relevaient alors la tête pour reprendre les commandes des débats à la demi-heure (53-54). Les Namuroises s'accrochaient malgré la blessure au genou de Vanderwal (entorse?) et repassaient même devant à une minute du terme (63-62). C'était finalement Siksnuite qui avait le dernier mot pour donner la victoire aux Brainoises (63-64). L'intérêt de la manche retour est sauvegardée. L'équipe qui l'emportera à Braine le 29 février se qualifiera pour la finale.

Basket Namur Capitale – Castors Braine: 63-64, 20-29, 41-36, 53-54

Namur : Bestagno 2, Vanderwal 4, Baggio, Da Silva 20, Geldof 4, Deleyn, Mestdagh 15 (3x3), Perisa 5 (1x3), Imovbioh 13.

Braine : Diawakana 3, Ortiz 10 (1x3), Wallace 21 (2x3), Trahan-Davis 4, Treffers 7, Grzesinski, Siksnuite 16, Handy 2, Lisowa 1.