Les joueuses de WNBA se sont longuement entretenues mercredi soir sur le parquet de l'IMG Academy à Bradenton en Floride où se déroulent toute la saison du championnat nord-américain de basket féminin.

Les joueuses de Washington sont arrivées vêtues d'un t-shirt avec chacune une lettre du nom de Jakob Blake sur le devant. Au dos, sept impacts sanglants de balle peints, soit les sept tirs dans le dos dont fut victime Jacob Blake lors de son interpellation dimanche dans le Wisconsin. L'Afro-Américain de 29 ans est dans un état grave.

"Je n'aurais jamais pensé peindre des impacts de balle au dos d'un t-shirt", a tweeté Emma Meesseman. "Sept tirs dans le dos. Cela est arrivé à un être humain dans la vraie vie. Encore combien?"

Les rencontres prévues jeudi, qui concernent notamment Indiana Fever et Julie Allemand, risquent aussi d'être reportées. Les matches devront être en tous les cas être recasés dans un calendrier déjà surchargé (trois matches par semaine) jusqu'au 12 septembre, date de la fin de la phase classique. Les discussions vont se poursuivre, nul ne sait si les prochaines rencontres vont être boycottées, ni si la saison va pouvoir aller à son terme.