Basket

Sam Van Rossom (Valence) s’est incliné en quart face à Barcelone tandis que Pierre-Antoine Gillet (Tenerife), vainqueur face à Malaga, sera présent dans le dernier carré.

Le lancement de la Copa Del Rey a été donné à Madrid ce jeudi avec deux joueurs belges engagés en quarts de finale parmi les huit équipes sélectionnées via leur classement en championnat. Sam Van Rossom (Valence) et Pierre-Antoine Gillet (Tenerife) ont connu des sorts différents sur le parquet du WiZink Center. Alors que Valence a trébuché face à Barcelone (86-79), Tenerife a décroché son ticket pour les demi-finales en venant à bout de Malaga (88-78).

Pour Sam Van Rossom, c’était donc le sentiment de déception qui primait après le match. "C’est une chance manquée car le Barça était à prendre sur ce match", regrettait l’arrière international belge qui a finit la rencontre avec 8 points et 2 rebonds en 23 minutes. "Nous avons dominé en première mi-temps mais nous ne sommes pas suffisamment parvenus à creuser l’écart. Nous étions encore bien défensivement après la pause avant qu’une minute folle vienne anéantir nos espoirs sur la fin." Alors que le score était encore fixé à 73-73 dans la dernière ligne droite de la partie, le marquoir passait à 81-73 une minute plus tard. Il était alors trop tard pour Valence…


Un autre international belge avait lui le sourire. Pour sa première saison en Espagne, Pierre-Antoine Gillet va participer aux demi-finales de la Copa Del Rey, une compétition très suivie par le public espagnol (NdlR: plus de 11 000 personnes étaient présentes ce jeudi pour assister aux deux premiers quarts de finale). Lui et son équipe ont créé la surprise en venant à bout de Malaga face à qui ils ne partaient pas favoris. "Et pourtant cette victoire est totalement méritée. Nous avons livré un match plein", a confié Pierre-Antoine Gillet (3 pts, 2 rbs, 1 ans en 10 min) à nos confrères du Het Laatste Nieuws présents sur place. "Notre Copa n’est pas déjà réussie pour autant. On a faim et nous voulons encore plus. C’est en tout les cas impressionnant de pouvoir jouer dans une telle atmosphère et un tel décor."


Tenerife affrontera donc Barcelone ce samedi (19h) en demi-finale de l’épreuve. La finale est programmée dimanche à 19h30.