Basket

Dernier joueur belge en lice dans le championnat d’Espagne, Sam Van Rossom a vu sa longue et belle saison prendre fin en demi-finale des playoffs. Valence a été éliminé en trois manches par le Real Madrid qui attend son adversaire pour la finale désormais. Van Rossom (14 points et 2 assists) a bien tenté de retarder l’échéance en inscrivant six points consécutifs à un peu plus de deux minutes de la fin dans le Game 3 pour rapprocher Valence à 78-79. Mais en vain pour l’équipe locale qui devait finalement s’incliner pour la troisième fois de rang face au grand Real.

Un résultat plutôt logique qui vient boucler une saison très réussie pour Valence qui a remporté l’Eurocup pour la deuxième fois de son histoire cette année. Une deuxième titre européen aussi donc pour Sam Van Rossom qui porte une belle part de responsabilités dans les bonnes performances signées par son équipe lors de cette campagne 2018-19. En championnat, l’international belge de 33 ans a terminé la saison avec 7,8 points et 4,2 assists de moyenne en 22 minutes. En Eurocup, il a fait encore mieux en accumulant 9,8 points et 4,9 assists en 23 minutes.

© Eurocup Basketball

Des chiffres qui feront encore du meneur gantois un pion important à l’avenir sur l’échiquier du club valencien auquel il est lié contractuellement jusqu’à l’été 2020. "Je suis tombé amoureux de Valence. Cette ville et ce club auront toujours une place de choix dans mon coeur", avaient été ses mots dans une lettre d’adieu en juin 2017 ne voyant pas son contrat renouvelé. Quelques semaines plus tard, son retour à Valence était déjà annoncé. Pour le plus grand plaisir des supporters locaux qui portent le meneur belge en haute estime pour ses qualités de basketteurs mais aussi humaines. Cette année, il a d’ailleurs reçu le trophée remis par les supporters cette saison au joueur le plus méritant à leurs yeux.

© ACB