Les dirigeants de Valence se félicitent certainement de ne pas avoir libéré Sam Van Rossom pour la fenêtre internationale avec les Belgian Lions. L’arrière belge a été le meilleur joueur du match lors de la victoire face au Real Madrid (89-78) en Euroleague ce vendredi avec 16 points et 8 assists à son compteur.

Valence s'est imposé sans trembler face au rival madrilène. D'entrée de jeu, les joueurs locaux mettaient à profit leur réussite au périmètre (12/26 à 3 points) pour prendre les commandes (29-21). Bien lancés, les coéquipiers de l'international belge continuaient sur le même rythme pour creuser un écart significatif à la pause (55-35). Dos au mur, le Real Madrid s'en remettait à Walter Tavares (11 points et 9 rebonds) et à Jaycee Carroll (20 points) pour limiter la casse (71-52) au retour des vestiaires mais le collectif de Valence ne craquait pas pour s'offrir une victoire logique (89-78). 

Battu par le Real en quart de finale de la Coupe du Roi la semaine précédent, Valence prend donc sa revanche. Sam Van Rossom et ses équipiers ont d’ailleurs remporté les deux manches face aux Madrilènes cette saison en Euroleague puisqu’ils s’étaient déjà imposés dans la capitale espagnole lors du match aller (77-93). La dernière fois que Valence avait réussi un tel exploit, c’était il y a 30 ans.

Cette deuxième victoire consécutive en Euroleague relance l’équipe de Valence dans la course à la qualification pour les playoffs. "La fin de la saison régulière va être une grosse bataille, a déclaré Sam Van Rossom après le match. Beaucoup d’équipes sont encore concernées. Chaque match est très important. Nous allons maintenant enchaîner avec trois matchs en déplacement qui révèleront quels peuvent être nos objectifs."