Dauphin d’Ostende lors du défunt championnat, Mons-Hainaut connaît son premier adversaire dans la route à la Champions League. Les Borains feront face au Zorg en Zekerheid Leiden, récent champion des Pays-Bas, au premier tour préliminaire. Une affiche qui pourrait bien avoir lieu en BNXT League. En cas de victoire, les Renards affronteront le Tsmoki-Minsk. Un succès contre la formation biélorusse offrirait une finale à BMH, soit contre Bakken Bears (Aarhus), Trévise ou Londres. S’il parvient à remporter cette rencontre, le club hennuyer sera versé dans le groupe D aux côtés de l’AEK Athènes, le Falco Szombathely et le VEF Riga. "Cela pouvait être mieux, mais cela pouvait également être pire, commente Thierry Wilquin. Leiden sort d’une très grosse saison et sera un adversaire coriace pour commencer. Pour la suite, avec Minsk, et Bakken Bears, on parle de clubs plus forts avec de plus gros moyens. On va tout faire pour se qualifier mais si ce n’est pas le cas, ce ne sera pas un échec."

Les rencontres qualificatives se disputeront du 13 au 17 septembre prochain.

À un peu plus de deux mois de leur entrée en lice dans la troisième compétition européenne, la direction montoise tente de construire un noyau compétitif. L’arrivée de David Nichols, officialisée mardi, va dans ce sens. "C’est dans des pays comme la Slovénie ou autre qu’on peut transférer des joueurs intéressants, précise le manager général. Il est impossible pour nous de prendre des joueurs en Italie ou en France, par exemple. Pour Nichols, tout s’est fait rapidement lorsqu’on a eu la confirmation du départ de Durham (NdlR : il a reçu une offre en Allemagne). Le coach Bosnic le suivait depuis quelques mois déjà. Pour le reste du noyau, on avance sur certains dossiers."

Comme chaque saison, ou presque, l’été est la période de la reconstruction. Justin Cage va vraisemblablement prolonger d’une saison tandis qu’Igor Mintogo et Zaccharie Mortant sont toujours sous contrat. L’option Ajdin Penava va être levée, au contraire de celle de Sander Van Caeneghem. Quant aux Américains de la saison dernière, ils ne souhaitent pas rester à la mons.arena.

Ostende avec Strasbourg et le Tofas Bursa

Phase de groupes Directement qualifié dans les groupes, grâce à son titre de champion de Belgique, Ostende connaît également son tirage au sort. Le BCO a été versé dans le groupe F dans lequel il affrontera Strasbourg et le Tofas Bursa. Troisième de la phase classique de Jeep Élite, la formation strasbourgeoise n’a pu faire mieux qu’une demi-finale de playoffs, éliminée par l’Asvel d’Ismael Bako. De son côté, l’équipe turque a achevé la saison à la quatrième place avant de quitter les playoffs dès le premier tour contre le Besiktas. Le groupe des Côtiers sera complété par un qualifié qui sera Utena (Lituanie), Kapfenberg (Autriche), Bamberg (Allemagne), Tallinn (Estonie), le Sporting Lisbonne (Portugal) ou Mornar Bar (Monténégro). La phase de groupes débutera le 5 octobre et s’achèvera le 22 décembre.