Le Spirou de Charleroi a enregistré une lourde défaite (92-54) en déplacement chez les Turcs de Pinar Karsiyaka mercredi soir dans le cadre de la quatrième journée en FIBA Europe Cup.

Les Carolos n'ont pas fait le poids face à l'armada turque de Pinar Karsiyaka mercredi soir. Ils s'affichent à présent avec un bilan de 2 victoires pour 2 défaites mais restent toujours en course pour une qualification pour le second tour.

Rapidement dominé dans tous les secteurs du jeu, le Spirou était déjà mené 17-4 après quelques minutes. Jamais les Carolos n'ont été en mesure d'inquiéter le leader du championnat turc (71-41) et s'inclinent lourdement 92-54 alors qu'ils l'avaient emporté au match aller, au Dôme (81-76), il y a quelques semaines seulement.

Côté carolo, seul le nouveau pivot Khalid Boukichou a été en mesure d'alimenter le marquoir. Il termine d'ailleurs cette rencontre avec 20 unités au compteur (8/14 à 2 points) et 11 rebonds. Aucun autre joueur du Spirou n'a été en mesure d'inscrire au moins dix points. Côté turc, ils sont six à avoir inscrit plus de dix unités dont David Kennedy (15), Yunus Emre Sonsirma (14) et Jordan Morgan (13).

Mardi prochain, Charleroi accueillera le Brussels pour le compte de la cinquième journée en FIBA Europe Cup.

Dans le groupe D, les Turcs de Bahcesehir se sont imposés face aux Suisses de Fribourg Olympic (79-70). Le Belge Thomas Akyazili n'a pas marqué le moindre point, lui qui a joué 3 minutes.

Les deux premiers de chaque groupe composé de quatre équipes sont qualifiés pour le deuxième tour. Les autres sont éliminés.

Le Brussels laisse filer la victoire face à Donar Groningen

Le Brussels s'est incliné à la maison mercredi soir, au bout du suspense, face aux Néerlandais de Donar Groningen (70-72) pour le compte de la quatrième journée en FIBA Europe Cup.

Avec cette défaite, les joueurs de Serge Crevecoeur pointent désormais à la dernière place du groupe E avec un bilan d'une victoire pour trois défaites. Pourtant, tout avait bien commencé pour les Bruxellois qui prenaient rapidement les commandes de la rencontre (28-18 et 51-40 à la pause). Mais le retour des vestiaires fut plus compliqué. Les Néerlandais ont retrouvé un peu de rythme pour terminer en force et s'imposer à la faveur d'un dernier quart-temps à sens unique remporté 4-13 par les visiteurs (70-72).

Côté bruxellois, Jonas Foerts (18 points), Desonta Bradford (16) et Jonathan Fairell (15) terminent meilleurs marqueurs.

Dans le camp néerlandais, c'est Matt Williams avec ses 20 unités qui a fait la différence.

Mardi prochain, les Bruxellois se déplacent au Spirou de Charleroi pour le compte de la cinquième journée en FIBA Europe Cup.

Les deux premiers de chaque groupe composé de quatre équipes sont qualifiés pour le tour suivant.