Le triptyque dans la bulle de Den Bosch aurait pu mieux démarrer, c'est certain. Dans ce premier des trois matchs de la semaine, les joueurs de Mons-Hainaut ont dû s'incliner (69-70) face à l'un des favoris à la victoire finale de la Fiba Europe Cup. Mais rien n'est mal fait pour autant. Les Montois savaient pertinemment que battre cette équipe italienne relèverait de l'exploit et que la qualification passerait surtout par les deux prochains matchs.

Il s'en est toutefois fallu de très peu pour que les troupes de Vedran Bosnic ne fassent tomber cette solide équipe de la Serie A italienne, ancienne habituée de l'Eurocup. Ce n'est que dans le dernier quart-temps que s'est dessiné le succès italien. De 52-52 pour entamer ces dix dernières minutes, le Reggio a fait grimper le marquoir à 56-65 en l'espace de six minutes. Un gros coup d'accélérateur que les Renards ne sont pas parvenus à copier.

Alors que les tirs ouverts de Smith, Barnes et Durham leur avaient plutôt bien souri jusque là, la réussite s'est enfuie au pire moment. Un sursaut dans les deux dernières minutes leur a permis de résorber une partie de l'écart. Puis un tir primé de Durham à 1 seconde de la fin les a même rapprochés à un petit point (69-70). C'était cependant trop tard pour faire trembler les Italiens et leur meneur Taylor, auteur de 14 points en deuxième période.

Les Montois pourront nourrir quelques regrets puisque cette entrée en matière dans le groupe A avait bien débuté. Longtemps au coude à coude grâce à Penava, Barnes, Smith et Durham (20e : 32-37), ils ont même pris le jeu à leur compte en passant un 10-0 au retour des vestiaires (24e). Mais malgré les bonnes montées des Belges Lambot, Mintogo et Mortant, les hommes d'Antimo Martino ont rapidement répondu (44-47) avant de réussir la fin de match que l'on connaît.

Place désormais à un très court repos d'à peine une trentaine d'heures pour enchaîner avec les Hongrois de Kormend ce mercredi à 18 heures. Un succès permettrait à Mons de croire en la qualification puisqu'une seconde victoire vendredi (12h) face aux Grecs d'Iraklis devrait leur assurer la deuxième place du groupe. Pour rappel, les deux premiers de ce groupe A fileront en huitième de finale tout comme les quatre meilleurs troisièmes de six groupes.

MONS : 29 sur 65 (6x3); 5 lf sur 8; 35 rbds; 13 pd; 24 fp. SMITH 6-3, Lambot 0-4, BARNES 7-2, Spencer 1-10, DURHAM 4-12, Cage (-), Mintogo 2-0, Mortant, VAN CAENEGHEM 3-0, Jean-Philippe (-), PENAVA 9-6.

REGGIO EMILIA :  22 sur 50 (9x3); 17 lf sur 18; 29 rbds; 10 pd; 17 fp. SUTTON 2-4, Koponen 6-8, BOSTIC 2-0, Candi 10-6, ROSSI 7-4, Porfilio (-), TAYLOR 0-14, Giannini (-), Bonacini (-), Diouf 2-3, KYZLINK 2-0.

QUARTS : 18-18, 14-19, 20-15 et 17-18.