Basket

Il a beau avoir connu une préparation perturbée par une blessure au mollet, Jonathan Tabu a déjà montré tout ce qu’il pouvait apporter à l'ESSM Le Portel où il est arrivé cet été en provenance du Mans. Promu capitaine dès son arrivée dans sa nouvelle équipe, l’international belge de 33 ans n’a pas eu besoin de temps d’adaptation pour jouer son rôle de meneur expérimenté.

Son impact a été immédiat avec 28 points (8 sur 10 aux tirs) plantés à la défense de Boulogne en début semaine en Coupe de France et une victoire à la clé (82-69). Pour la première sortie du Portel en championnat ce vendredi sur le parquet de Dijon, Jonathan Tabu avait toujours la main chaude avec 22 points et 3 assists au compteur en sortie de banc. Cela n’a pas suffi à l’ESSM pour s’imposer même si les visiteurs ont bataillé pour la victoire jusque dans les derniers instants (88-85). Le week-end prochain, Le Portel se déplacera à Limoges.