Basket

La nouvelle a été longue à tomber ce mardi mais cela valait la peine d’attendre : les nouvelles sont bonnes pour Liège Basket qui a obtenu aujourd’hui l’homologation par le Tribunal de commerce du plan d’apurement de ses dettes présenté dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire initiée en janvier dernier.

En pratique, plus rien semble s’opposer désormais à la délivrance par les autorités compétentes de la Région Wallonne des fameux "permis uniques" (séjour = travail) nécessaires pour pouvoir aligner en compétition les quatre renforts étrangers (Milos Bojovic, le meilleur marqueur des deux derniers championnats ainsi que les américains Miller, Jack et Burgett) qui piaffent d’impatience depuis deux mois déjà.

"C’est un soulagement et dès demain, nous relancerons les procédures en vue d’obtenir ces fameux permis', indiquait le directeur général du club Christophe Muytjens.

Il n’en reste pas moins que si l’avenir immédiat du club s’éclaircit, il est loin d’être tiré d’affaire car désormais il s’agit de respecter toutes les échéances financières qui se présenteront et ceci dans un contexte général difficile au niveau du basket belge.