À peine remis, le pivot belge s’est blessé à l’autre ménisque et est indisponible pendant un mois.

Décidément, l’année 2017 recommence à l’image de 2016 pour le Spirou qui est encore et toujours poursuivi par la poisse des blessures. Après avoir été privé de Tumba, Richardson, Shepherd ou encore Kemp, c’est à présent au tour de Iarochevitch de retourner à l’infirmerie après un retour sur les parquets… d’un petit mois !

Blessé au ménisque (de l’autre genou cette fois), le pivot belge devrait être indisponible pendant un bon mois. "C’est simple, depuis le début du championnat, on n’a jamais été au complet", déplore Fulvio Bastianini, l’entraîneur carolo.

D’autant plus que, hasard ou coïncidence, le retour de Iaro dans le groupe était également synonyme de renouveau au Spirou après une période compliquée. "Sans lui, on avait perdu pas mal de matches et une fois qu’il est revenu, nous avons enchaîné six victoires consécutives. Je ne dis pas que c’est uniquement grâce à lui mais il apportait quelque chose de plus dans le groupe, c’est clair. C’est encore un nouveau souci pour nous d’autant plus qu’il pouvait dépanner aux postes 4 et 5."

Une situation loin d’être idéale avant un périlleux et compliqué match en déplacement en Champions League, ce mercredi soir, en Allemagne face à Ludwigsburg. "C’est une équipe très difficile à jouer", continue Fulvio Bastianini. "Ils ont des gars qui mettent beaucoup de pression pendant 40 minutes et sur tout le terrain."

D’ailleurs, le coach carolo est bien conscient que les Allemands sont censés être supérieurs à son groupe dans plusieurs secteurs du jeu.

"On a toujours une chance de s’imposer et on l’a montré au Besiktas (NdlR : défaite dans les dernières secondes) . Maintenant, si Ludwigsburg joue bien en défense, ça va être compliqué pour nous. S’ils sont à leur niveau, je pense qu’on n’a que peu de chances de s’imposer là-bas d’autant plus qu’ils sont au complet, contrairement à nous."

Au rayon des bonnes nouvelles, on notera tout de même les retours de Richardson et de Shepherd. Par contre, Kemp est très incertain à cause de douleurs au niveau du pied et il ne s’est d’ailleurs pas entraîné ces derniers jours.