La nouvelle sera officialisée samedi mais le site bien informé The Athletic l'a annoncé : Kobe Bryant, Tim Duncan et Kevin Garnett, trois des joueurs majeurs de la NBA du début du XXIe siècle qui ont mis un terme à leur carrière en 2016, vont faire leur entrée cette année dans le célèbre "Hall of Fame" (Temple de la renommée) du basketball.

Le décès tragique de Kobe Bryant, le 26 janvier dans un accident d'hélicoptère, donnera un aspect très particulier aux cérémonies qui se dérouleront le 29 août à Springfield dans le Massachusetts. Avec ses cinq titres NBA (2000, 2001, 2002, 2009, 2010), deux titres olympiques (2008, 2012), une 4e place au classement des meilleurs marqueurs de l'histoire de la NBA (33.643 points) ou encore un total de 81 points inscrit dans un seul match (2e score de l'histoire), "Black Mamba" méritait cent fois de figurer parmi les légendes de la "balle au panier."

Moins glamour, mais peut-être aussi précieux, Tim Duncan peut lui aussi se targuer de cinq bagues de champions NBA (1999, 2003, 2005, 2007, 2014) remportées avec San Antonio, dont il est devenu aujourd'hui coach adjoint. "The Big Fundamental", élu deux fois MVP de la saison régulière (2002, 2003), fut le meilleur intérieur de ce début de millénaire.

Autre intérieur, au profil atypique, Kevin Garnett a pu ponctuer sa carrière, longue de 21 saisons, d'un titre NBA avec Boston en 2008, lui qui avait débarqué en 1995, à 19 ans, dans la modeste formation de Minnesota. "KG" compte aussi un titre de MVP de la NBA en 2004 et un titre olympique en 2000 avec le Team USA.

.