Basket

Ames sensibles s'abstenir...

Portland est venu à bout de Brooklyn 148 à 144 après deux prolongations lundi, mais cette victoire aura un coût en play-offs pour les Trail Blazers qui seront privés de leur pivot bosnien Jusuf Nurkic, victime d'une double fracture à la jambe gauche.

Portand a décroché sa 46e victoire de la saison, pour 27 défaites, et s'est qualifié pour les play-offs (4e de la Conférence Ouest) grâce aux 32 points de Nurkic et aux 31 points de Damian Lillard.

Mais Nurkic, 24 ans, n'a pas fini la rencontre. Il s'est écroulé à deux minutes et 23 secondes de la fin de la seconde prolongation après avoir tenté de capter un rebond offensif.

Sa jambe gauche s'est repliée selon une angle improbable à la réception de son saut. Le pivot, passé par Denver (2014-17), est resté au sol en se tordant de douleur, tandis que ses coéquipiers et les joueurs de Brooklyn ne pouvaient masquer leur effroi devant la gravité de sa blessure.

Il a été évacué sur une civière sous les encouragements des supporters des Trails Blazers et son équipe a annoncé dans la nuit de lundi à mardi qu'il souffrait "d'une double fracture ouverte du tibia-péroné de la jambe gauche".

"Cette blessure signifie que sa saison est terminée et il n'y a pas encore de date pour la reprise du basket", a ajouté Portland.

Nurkic réalisait en 2018-19 la meilleure saison de sa carrière NBA avec des moyennes de 15,4 points et 10,3 rebonds par match, en comptant celui de lundi.

Portand est déjà privé de C.J. McCollum, son deuxième meilleur marqueur, blessé au genou gauche depuis mi-mars. La date de son retour n'est pas encore connue.