Cela fait plusieurs années que Michael Jordan tente de revendre sa gigantesque propriété de Chicago.

D'abord estimée à 29 millions de dollars (plus de 26 millions d'euros), cette demeure coûte plus de 100.000 dollars de taxes annuelles à l'ancien basketteur. Aujourd'hui, son prix est de 14.855.000 dollars (si vous additionnez les dix chiffres de ce montant, vous arrivez au mythique 23). Une sérieuse baisse qui s'explique, selon des experts américains, par le fait que Michael Jordan ait trop personnalisé cette propriété. "Il y aura beaucoup de travail pour pouvoir se l'approprier", lit-on notamment outre-Atlantique.

Entre l'énorme "23" écrit sur le portail d'entrée, les drapeaux du green de golf estampillés "Jordan" ou le terrain de basket à son effigie (et à celle de ses enfants), de nombreux détails rappellent qui a vécu dans cette demeure durant 19 ans. Sans oublier l'ampleur de la propriété, qui demande un sérieux entretien en plus des taxes annuelles. Piscine débordante, court de tennis, terrain de golf, salle de sport, étang, salle de billard, salle de jeux (d'argent), 9 chambres, 19 salles de bain, cave à vin, salon à cigares... Jordan n'a pas fait dans la demi-mesure lorsqu'il a fait construire ce manoir. 

Jugez plutôt: