Non pas que la Pépine de naissance ait décidé d’aller vendre ses talents à plus offrant, bien au contraire comme nous le confirme le coach Pierre Cornia : "Laura a toujours dit qu’elle ne quitterait pas le club pour aller jouer ailleurs. Simplement, elle a obtenu il y a quelques mois sa licence universitaire en kinésithérapie. Au moment de basculer dans la vie professionnelle, elle avait décidé de se donner la chance de tenter d’abord l’aventure du professionnalisme au sein des Panthers. Cette saison si particulière l’a sans doute conduite à faire le choix d’un parcours plus classique".

Un parcours qui, dans l’exercice de sa profession de Kiné, devrait tout naturellement la conduire vers le Luxembourg. "Depuis sa sortie de l’Université, Laura s’est installée à Neufchateau avec son compagnon qui lui-même travaille au Grand-Duché depuis quelque temps. C’est donc une suite assez naturelle pour eux" poursuit Cornia qui ne sait pas encore si elle évoluera en championnat luxembourgeois mais ne se montre pas étonné de cette décision : "Laura c’est une joueuse phare de notre club. Cela fait neuf ans qu’elle est arrivée alors qu’on évoluait encore sous les couleurs de Sprimont. Elle a grandi avec nous et au travers de toutes les équipes nationales de jeunes jusqu’à être appelée dans le noyau des Belgian Cats tout en poursuivant des études supérieure. L’an dernier Laura Henket a réussi l’exploit de terminer deuxième marqueuse belge de D1 et deuxième au référendum de la Joueuse belge de l’année tout en bouclant son cursus universitaire avec une « grande dis », devenant ainsi la première diplômée de notre Panthers Academy, chapeau à elle".

C’est donc avec un gros pincement au coeur que Pierre Cornia verra s’envoler vers d’autre cieux « sa » joueuse.