Après avoir été durement touchée par le Covid, avec sept cas positifs accumulés au sein du club depuis le week-end dernier, l’équipe du Brussels était à nouveau au complet pour la première fois ce vendredi à l’entraînement. Enfin, presque ! Si tous les joueurs répondaient à l’appel, Ian Hanavan est lui toujours coincé en quarantaine et le coach américain n’est pas autorisé à effectuer le déplacement à Anvers ce samedi.

Ce sont donc ses deux assistants, Phivos Livaditis et Laurent Kroner, qui seront chargés de diriger l’équipe à la Lotto Arena pour affronter les Giants. Une situation assez inédite pour le club bruxellois mais qui sera dans la continuité des séances de la semaine auxquelles le T1 a dû assister à distance aussi.

"Nos entraînements étaient filmés et le coach a donc pu les visionner de chez lui et nous donner ensuite son feedback via des réunions par vidéo", nous a confié Laurent Kroner qui s’est réparti la tâche avec Phivos Livaditis pour dispenser les entraînements au groupe. "Nous avons récupéré les joueurs au compte-gouttes durant la semaine et une certaine fatigue à la suite de la maladie était encore parfois visible chez certains. Nous verrons donc comment les organismes réagiront en cours de match."

Toujours en quête d’une première victoire cette saison, le Brussels n’aborde donc pas ce difficile déplacement en Métropole dans les meilleures conditions. Mais les deux assistants d’Ian Hanavan ne se mettront pas de pression pour autant. "Même si nous n’y pensions pas vraiment, nous savions déjà qu’il existait une possibilité que Ian ne soit pas présent ce week-end. Nous sommes prêts à prendre le relais."