Candidats déclarés au plus haut honneur en NBA, San Antonio et Toronto s'annonçaient comme une affiche à suivre. Elle a tourné court. Le duel entre les deuxièmes classés à l'Ouest et à l'Est s'est résumé à une démonstration des Texans qui ont gagné 110-82. 

Au repos, les Spurs avaient écoeuré les Raptors (60-41) à commencer par Kyle Lowry limité à 6 points (0/7 à 3 pts) au lendemain de 41 points. Coté offensif, Kawhi Leonard (25 pts) et LaMarcus Aldridge (23, 8 rbs, 6 ass) ont déroulé, bien assistés par un Tony Parker (15 pts, 8 ass) qui retrouve un bon niveau. Pour preuve, ce dribble génial réalisé en cours de match par le Français.


L'autre duel entre franchises ambitieuses cette saison, Boston-Utah a permis aux Celtics (3e à l'Est 21-14) de battre des Jazz (5e à l'Ouest, 22-14) 115-104. Le meneur Isaiah Thomas a fait plier la meilleure défense de la NBA grâce à ses 29 points et 15 passes décisives. Boston a trouvé la clé à distance et rentré 17 de ses 31 tirs primés (nouveau record pour les Celtics).

Les autres rencontres de mardi, ont permis aux mal classés de retrouver un peu de couleur. A l'Est, Philadelphie a arraché dans les ultimes instants la victoire face à Minnesota 93-91. Le duels des intérieurs du futur a tourné à l'avantage du Sixer Joël Embiid (25 pts, 8 rbs, 3 ass) face au Timberwolve Karl-Anthony Towns (23 pts, 15 rbs, 5 ass).

A l'Ouest, les jeunes Lakers ont battu Memphis 116-102. L'ailier-fort Julius Randle a signé son 3e triple-double en carrirèe (19 pts, 14 rbs, 11 ass) et les Lakers ont réussi 17 paniers à 3 points (sur 33 tentés).

Dans le même temps Dallas a surpris Washington 113-105. Harrison Barnes (26 pts, 7 rbs, 5 ass) est désormais la star des Mavericks. Phoenix a gagné face à un autre mal loti Miami 99-90. Les Suns ont profité des 27 points du jeune Devin Booker pour mettre fin à une série de défaites contre le Heat qui avait débuté en 2007. Avec à peine 8 joueurs, les autres sont blessés, la franchise floridienne n'était pas en mesure de rivaliser.