Le 0-21 planté par les Louvanistes après la pause a été fatal aux Carolos.

Euromillions League > Charleroi 84-94 Louvain

(--> Stats du match)

Comment offrir une victoire sur un plateau d’argent à son adversaire ? Demanderau Spirou ! Mercredi soir, Charleroi avait toutes les cartes en mains pour s’offrir une troisième victoire consécutive et continuer dans cette spirale positive mais au lieu de ça, les joueurs de Sam Rotsaert sont retombés dans leurs travers.

Certainement trop faciles en première mi-temps, les Sambriens ont connu un incroyable passage à vide de plus de cinq minutes dans le troisième quart. De quoi laisser aux Louvanistes le temps de placer un 0-21 fatal. Pourtant, jusque-là, tout roulait pour le Spirou. Malgré l’absence de Khalid Boukichou, blessé au talon, les Carolos maitrisaient le secteur du rebond pour rapidement prendre les commandes de la rencontre (20-11 et 42-27). Mais alors que le marquoir affichait 60-47 et que les Carolos maitrisaient leur sujet, c’était le trou noir. Shoots forcés, collectif oublié et défense aux abonnés absents, le Spirou était incapable de ralentir cette équipe de Louvain qui plaçait donc un cinglant 0-21.

Déjà privé de Khalid Boukichou, les Sambriens devaient faire sans Alex Libert, sanctionné d’une faute volontaire et d’une technique dans la foulée. Direction les vestiaires pour celui qui pensait avoir sonné la révolte et apporté cet électrochoc recherché. Mais de révolte, il n’en fut guère. Seul Anthony Beane (31 points) était en mesure de marquer quelques paniers alors que de l’autre côté, Hugh Robertson (31 points) et Brandan Stith (18 points) s’en donnaient à cœur joie dans la défense du Spirou pour inscrire 28 points en contre-attaque.

Une défaite qui remet le Spirou sur terre, lui qui pensait être revenu sur la bonne voie ces dernières semaines. Les joueurs de Sam Rotsaert devront réagir dès ce week-end en déplacement… à Ostende !