NAMUR CAPITALE 70

CASTORS BRAINE 88


Quarts : 26-18, 16-29, 14-22, 14-19

NAMUR : 25/64 (10x3), /&0 12LF, 43 reb., 18 ass., 15 ftes. Defosset (-0, Davreux -0, Nawezhi 2-2, DOSSOU 0-0, Baggio 4-2, OGUN 4-8, KLERX 5-2, ZEMPARE 15-7, RANGE 7-5, Carpreaux 5-2,

BRAINE : 37/86 (6x3),8 11/ LF, 44 reb., 23 ass., 13 ftes. KONIG 5-7, RAMETTE 5-7, Van Buggenhout 2-5, Hering 2-0, Kapenga (-0, HAMILTON-CARTER 6-2, BEREZHYNSKA 13-2, Lindstrom 0-6, Dornstauder 12-6, LISOWA 2-6.

Invaincus la saison passée mais cédant finalement les lauriers du championnat sur tapîs vert à Namur , les Castors ont pris une revanche aussi symbolique que sportive ce samedi au hall Octave Henry. A l’exception de contrôleurs anti-dopage, la rencontre se jouait sans public. Les Brabançonnes obtiennent un dixième succès de rang tandis que Namur encaisse pour sa part un troisième revers en Top Division Women 1.Maltraitées durant vingt minutes (Namur mena 26-18 au Q1 avec 6x3) et dominées au rebond, les Brainoises ont trouvé les ressources avec de nombreux paniers dans ou hors de la raquette via leur duo d’intérieures Dornstauder – Berezhynska.

En tête à la mi-temps (42-47), les Castors insistaient au plan de l’intensité à la reprise. Physiquement, la différence commençait à se ressentir sur le parquet namurois. Ce que le coach Garraux craignait se produisait avec des pertes de balle immédiatement sanctionnées par des contres ultra-rapides de Lisowa et Ramette. Avec la partie bien en main à 56-69 (Q3), Braine avait le bon goût de tuer tout suspense moyennant un 0-7 : 56-76 (32e). Malgré 21 pertes de balle, Namur et Ogun placeront à leur tour un 6-0 mais perdront quelques instants plus tard Dossou touchée à la cheville (66-84 ;37e). Malgré un départ raté, Braine avait imposé son physique et son intensité : 70-88.