Après de trop nombreux mois à jouer dans des salles vides, les joueurs NBA se faisaient une joie de pouvoir à nouveau vibrer sous les encouragements de leurs supporters. Mais cette joie a malheureusement rapidement tourné vers la déception, la faute à quelques énergumènes qui n'ont rien trouvé de mieux que de jeter du pop-corn ou des bouteilles en direction des joueurs, voire de leur cracher dessus. Des comportements insupportables qui ont bien évidemment été sanctionnés par la ligue mais qui rappellent de très mauvais souvenirs, notamment celui qui a été baptisé "Malice at the Place" le 19 novembre 2014 où une violente altercation avait éclaté entre joueurs et fans. On a tous encore ces images de Ron Artest avec son maillot déchiré, lui qui a été suspendu toute la saison suite à cette énorme bagarre... qui avait éclaté après le jet d'un soda sur les joueurs.




Fort heureusement, aujourd'hui, on est loin de ces images. Mais les joueurs ont clairement dû prendre sur eux pour se retenir. A commencer par Russell Westbrook. Alors qu'il se blesse dans le Game 2 de ces playoffs face aux Sixers et qu'il était en train de rejoindre les vestiaires, un "spectateur" n'a rien trouvé de mieux que de lui balancer ses pop-corn sur la tête. Un geste qui a eu le don d'énerver "Monsieur Triple-Double" qui a dû être retenu par plusieurs personnes de la sécurité sans quoi, il était prêt à aller en découdre dans les tribunes. "Les supporters se croient tout permis. Je suis certain que si on s'était rencontré dans la rue, jamais il n'aurait osé me faire ça car le contexte est bien différent. Mais quand ils sont dans la salle, certains pensent que tout est permis", notait Russell Westbrook après l'incident.


Un premier cas qui en a amené d'autres depuis le début de ces playoffs 2021. On pense à ce fan qui n'a rien trouvé de mieux à faire que de cracher sur Trae Young au Madison Square Garden, à cet autre énergumène qui a jeté une bouteille d'eau en direction de Kyrie Irving à Boston, à ce spectateur qui a été taclé par un responsable de la sécurité alors qu'il tentait de pénétrer sur le parquet ou encore aux personnes qui ont insulté et proféré des insultes racistes en direction de la famille de Ja Morant et ce gars qui a jeté une bière en direction d'Immanuel Quickley. Autant de faits qui se sont produits sur un très court laps de temps et qui posent question. "Les fans ont besoin de grandir. Je me rends bien compte que d'être resté enfermé pendant un an et demi à cause de la pandémie n'a pas été facile mais quand vous venez voir un match, vous devez réaliser que nous sommes des êtres humains. Nous ne sommes pas des animaux et on n'est pas au cirque. Je pense que les mamans de ces personnes ne doivent pas être fières de voir leurs enfants jeter des bouteilles d'eau ou du pop-corn sur des joueurs."

Et on ne peut que lui donner raison. Tout le monde attendait le retour des fans dans les salles, les joueurs compris, mais il est temps de le faire de manière responsable. Jeter quelque chose en direction d'un joueur, ce n'est pas normal. Ce n'est pas un comportement qu'on peut adopter. Et d'ailleurs, les dirigeants n'ont pas hésité à sévir en bannissant ces énergumènes à vie des salles de basket. Fort heureusement, ce n'est que l'oeuvre dune poignée de personnes même si celles-ci donnent une très mauvaise image. Alors le retour des supporters dans les salles, c'est une bonne chose mais il est temps de retrouver un peu de civisme!