C’est qu’il sera difficile de faire pire pour ces Liégeois apparus bien trop vite résignés à Hasselt et qui accueilleront ce vendredi leurs voisins et amis limbourgeois - toujours sans Mukubu - pour le "replay".

En vue de cette rencontre, son collègue (et ex-assistant) Lionel Bosco fera tout pour faire comprendre à ses hommes que c’est d’entrée de jeu qu’il convient de mettre ses tripes sur le parquet en défense. Comment comprendre en effet que les Principautaires, qui ont pourtant prouvé face à Mons et Alost avoir du cœur et de la hargne, démarrent systématiquement en jouant petit bras. "On s’est même interrogé sur la qualité de l’échauffement et on a modifié les routines pour en augmenter l’intensité", précisait le directeur Christophe Muytjens. D. E.