Basket

La trêve des confiseurs n’a rien arrangé pour Liège Basket. 

Orphelins d’un intérieur depuis l’envol de Dwight Coleby vers le Japon, les Liégeois avaient pourtant - à la surprise quasi générale - forcé le destin en décembre en s’imposant face à Malines avant de connaître deux défaites d’affilée à Anvers et Mons. À l’époque, il s’agissait de faire le gros dos en attendant l’arrivée d’un remplaçant et surtout en croisant les doigts pour qu’il soit du même calibre que Coleby.

 Près de trois semaines après, ils en sont toujours au même point. L’option Teddy Hawkins ayant fait long feu en raison d’une grave blessure pas encore guérie, ils se sont tournés vers l’Américano-Camerounais Alexis Wangmene (30 ans, 2,01m, ex-Texas University), un intérieur solide même s’il marque peu. Malheureusement, des soucis administratifs ont pendant plusieurs jours sérieusement retardé son arrivée puisque ce n’est que ce vendredi vers 19h qu’il devrait débarquer à Zaventem. 

Inutile de préciser que c’est donc sans véritable intérieur (à l’exception de François L’Hoest) que les Liégeois s’apprêtent à recevoir Limburg. Un handicap que, dans un bon jour en matière d’adresse, les Principautaires auraient encore pu éventuellement gommer s’ils ne devaient également enregistrer le forfait de Terrance Henry, victime d’une… pneumonie.

Bref, les hommes de Sacha Massot font à nouveau figure d’oiseaux pour le chat à moins que, dos au mur et sans rien à perdre, ils se mettent en tête de créer une nouvelle surprise.

>>> Liège - Limburg, vendredi à 20h30.