Pour le premier de leurs trois affrontements en quatre jours (une vraie petite série de playoffs), tant les Okapis que leurs hôtes liégeois ont rendu une bien faible copie. Adresse en panne pour les uns, pertes de balle à répétition et tendresse au rebond pour les autres, c’est à une partie de faible niveau à laquelle on a assisté dans un Country-Hall aux allures de cathédrale vide et glaciale.

Si les hommes de Lionel Bosco prenaient le meilleur départ (9-4), Alost réagissait d’un 9-0. Mais si leur défense (et la maladresse des visiteurs derrière l’arc) limitait Alost à 28 unités en première période, les Liégeois se montraient eux aussi bien timorés sur le plan offensif. De quoi permettre aux visiteurs de conserver l’initiative la plupart du temps.

Après 22-28 au repos, les Principautaires renversaient la vapeur. Aux tripes, ils forçaient à l’erreur des Alostois qui avaient le tort de s’énerver et perdaient le fil de leur partie face à une équipe liégeoise qui n’en demandait pas tant. Galvanisés, les hommes de Bosco prenaient la tête dans le money-time pour ne plus la lâcher et remporter un troisième succès qu’ils n’avaient pas volé.

FICHE DU MATCH:

Liège 54 - 48 Alost

Liège : 20 sur 54 (6x3) ; 8 lf sur 14 ; 39 Rbds, 16 Ast, 22 fp.

BOXUS 3-3, Lambermont 0-0, Potier 5-3, LEMAIRE 4-8, IAROCHEVITCH 2-8, Moons -, Bruwier 0-0, GORGEMANS 3-0, Bojovic 0-6, Duperroy-, BASIC 4-4, Stilmant 1-0 

Alost : 17 sur 61 (2x3) ; 12 lf sur 15 ; 42 Rbds, 9 Ast, 19 fp.

McGriff 0-3, MIHAILOVIC 0-6, MARAS 9-2, Bilos -, VUJOSEVIC 3-2, Van den Eynde 2-0, Ledegen -, Geukens 2-0, Badji 4-5, MARCHANT 8-2, Schauvlieger 0-0, KUTA 0-0.

Arbitres : MM Geller, Beck, De Vliegher

Quarts : 12-13, 10-15, 15-9, 17-11