Les Bucks devaient impérativement s'imposer dans cette série, après deux lourdes défaites initiales, sous peine de risquer le coup de balai. Devant leur public, ils y sont parvenus, mais ce fut dur. Ils ont pourtant débuté comme il le fallait ce match N.3, en étant très agressifs offensivement, infligeant un 30-11 aux Nets dans le premier quart-temps. Antetokounmpo et Middleton ont inscrit 15 unités chacun. Le premier a fini avec 33 points (14/31, 14 passes), qui auraient pu faire plus sans des vilains 1/8 derrière l'arc et 4/9 aux lancers francs. 

En plein doute, sur cette ligne, il a même dépassé les 13 secondes règlementaires pour en tirer un et les arbitres l'en ont empêché. Quand au second, il a fini avec 35 points (12/25 aux tirs, 15 rbds) et fut celui qui a pris les choses en mains dans les deux dernières minutes, en marquant à trois reprises, avant d'assurer le résultat au lancer franc après un panier gagnant de Jrue Holiday auteur d'un superbe mouvement à 360 degrés qui a surpris la défense. En face, Kevin Durant a eu la balle d'égalisation à longue distance, mais une marée verte s'est abattue sur lui pour le gêner et cela a marché. 

Pas toujours adroit (11/28) mais imperturbable, l'ailier a tout de même été solide avec 30 points (11 rbds, 5 passes, 4 interceptions). A l'Ouest, Utah Jazz a doublé la mise face aux Clippers de Los Angeles en s'imposant 117 à 111 avec 37 unités pour Donovan Mitchell alors que du côté de LA Clippers, Paul George s'en est sorti avec presque un triple-double: 27 points, 10 rebonds et 6 assists. Elu meilleur défenseur de la saison en NBA, le Français Rudy Gobert n'a pas usurpé son titre en captant encore 20 rebonds, son record personnel, pour les Jazz.