Issu de l'Université de Géorgie, ce joueur athlétique (1,98 m) intégrera une équipe qui possède déjà un noyau de jeunes stars avec le pivot Karl-Anthony Towns et l'arrière D'Angelo Russell.

Aucun grand favori n'émergeait de cette cuvée 2020, contrairement à celle de l'an passé qui avait vu le phénomène Zion Williamson se démarquer et être sélectionné comme prévu par les Pelicans de La Nouvelle-Orléans. Edwards était en concurrence pour être le plus haut drafté avec deux autres candidats: le meneur LaMelo Ball, frère de Lonzo Ball qui évolue aux Pelicans, et l'intérieur James Wiseman. Et c'est ce dernier qui a été choisi en 2e position par les Golden State Warriors. Quelques minutes avant la draft, les Warriors avaient annoncé que leur arrière All-Star Klay Thompson, qui a manqué la saison passée en raison d'une rupture des ligaments croisés du genou gauche, s'est blessé à une jambe mercredi lors d'un entraînement. La gravité de sa blessure n'est pas encore connue

Les Charlotte Hornets, franchise propriété de Michael Jordan, ont eux opté pour Ball en 3e position. Derrière ce trio, l'arrière Patrick Williams a été sélectionné en 4e position par les Chicago Bulls, l'arrière Isaac Okoro en 5e par les Cleveland Cavaliers, l'ailier Onyeka Okongwu en 6e par les Atlanta Hawks.

Le meneur français Killian Hayes est lui l'Européen drafté le plus haut de cette cuvée 2020, en 7e position par les Detroit Pistons.

Après cette Draft 2020, ces jeunes joueurs auront un mois pour s'adapter à un nouvel environnement professionnel, intégrer un collectif, avant le coup d'envoi de la saison le 22 décembre.