Ce fut d'abord Brooklyn avec son équipe de remplaçants qui s'est offert la meilleure formation, au moins sur le plan statistique, de la saison Milwaukee : 116-119. Ensuite, ce fut Phoenix, autre gros outsider, qui a arraché à l'ultime seconde la victoire aux dépens des Los Angeles Clippers 115-117. Portland n'a pas perdu l'espoir d'enlever la 8e et dernière place qualificative des playoffs à l'Ouest en dominant Houston 110-102. Les Nets ont donc retardé la première place promise à l'Est aux Bucks. Le coach de ces derniers Mike Budenholzer avait décidé de faire souffler plusieurs de ses stars à commencer par Giannis Antetokounmpo limité à 16 minutes de jeu avant le repos de quoi quand même aligner 16 points (7/8), 6 rebonds et 4 assists. Timothe Luwawu-Cabarrot a été le héros du match avec ses 26 points au compteur en faveur de Brooklyn, deux de plus que lors de la défaite contre Orlando à l'occasion de la reprise du championnat le 31 juillet.

Devin Booker a de son côté offert un 3e succès de rang aux Suns dans le confinement floridien. L'arrière a planté le panier de la victoire sur le coup de sirène final et ponctué sa prestation trois étoiles (35 pts, 8 ast, 4 rebs) face à un des meilleurs défenseurs qui soit Kawhi Leonard. Phoenix a rentré 17 de ses 32 tirs primés, de quoi aussi expliquer ce succès inattendu.

Portland reste dans la course aux playoffs. Alors que Memphis, 8e (32v-36d), piétine, les Trail Blazers (31v-38d) sont en embuscade. Mardi, Damian Lillard (21 pts) et Carmelo Anthony ont fait parler talent et expérience en fin de match et ont ainsi eu raison de Houston où James Harden a été limité (23 pts, 9 ast, 6 rebs) par les fautes personnelles.

Sur le plan individuel, la palme de la soirée est revenue à Luka Doncic. Le meneur slovène de Dallas a réalisé un triple double impressionnant et historique : 34 points, 20 rebonds, 12 passes décisives lors de la victoire en prolongations sur Sacramento 110-114. Il est ainsi devenu à 21 ans et 158 jours le plus jeune joueur de la NBA à cumuler 30 points ou plus, 20 rebonds ou plus et 10 assists ou plus dans un même match. Il a effacé des tablettes Oscar Robertson qui avait 23 ans et 12 jours lors de pareil exploit en décembre 1961.