A New York, la star des Nets Kevin Durant et celle des Mavericks Luka Doncic se sont livré un duel acharné.

Durant pensait avoir arraché le succès pour Brooklyn d'un panier à trois points à 10 secondes de la fin, ripostant à une action de classe du Slovène, mais sur la dernière possession, ce dernier a décalé Dinwiddie pour le panier de la victoire de Dallas.

Le héros du jour, arrivé dans le Texas le mois dernier en provenance des Washington Wizards, a tenu à remercier son partenaire, auteur de 37 points, neuf rebonds et neuf passes décisives.

"C'est surtout Luka qui a fait la différence, je n'ai rien fait de spécial", a déclaré Dinwiddie.

Les Mavericks, quatrièmes à l'Ouest, affichent un bilan très nettement favorable (43 victoires pour 26 défaites), à l'inverse des Nets, tout juste à l'équilibre (36 victoires pour 34 défaites) et fragiles huitièmes à l'Est.

Peur dans la baie

Les Golden State Warriors, eux, ont eu peur en voyant sortir Stephen Curry avant la mi-temps lors de leur déroute à domicile contre Boston (110-88). La star de la franchise californienne a été touchée à la cheville gauche par Marcus Smart quand le joueur des Celtics a plongé pour récupérer un ballon.

Curry est parti passer une IRM après cette action qualifiée de "dangereuse" par son entraîneur Steve Kerr.

"J'ai beaucoup de respect pour Marcus, c'est un super joueur et compétiteur (...) mais c'était une action dangereuse et je lui ai fait savoir", a déclaré Kerr.

"Il fait ce que ferait tout entraîneur, à savoir défendre ses gars, a réagi Smart. On s'est connus en équipe nationale, donc il sait que je n'essaye jamais de blesser quiconque. Je déteste les blessures et j'espère que Steph va bien."

"Je ne l'ai pas vu, j'ai juste plongé sur le ballon pour essayer de le récupérer", a-t-il ajouté. "Je ne suis pas un joueur méchant".

Anthony-Towns sur sa lancée

Giannis Antetokounmpo, lui, a une nouvelle fois porté les Milwaukee Bucks vers la victoire (135-126) en marquant 36 points sur le parquet des Sacramento Kings.

Devin Booker a lui aussi inscrit 36 points lors de la victoire du leader de la Conférence Ouest, Phoenix, à Houston (129-112).

A Cleveland, Joel Embiid a fait presque aussi bien pour son 28e anniversaire, en marquant 35 points lors du succès de Philadelphie chez les Cavaliers.

Auteur de 60 points, lundi, Karl Anthony-Towns a encore survolé les débats avec Minnesota (124-104) contre des Los Angeles Lakers aux abois.

Rudy Gobert, lui a marqué 14 points, pris 20 rebonds et réussi 4 contres lors de la victoire du Utah Jazz (125-110) à Chicago.