Basket

"Vous pouvez écrire que la saison est finie et que personne ne peut plus nous battre". 

Il l'a peut-être dit sous forme de boutade, mais Steve Kerr le coach des doubles champions en titre de Golden State a sans doute prononcé tout haut ce que nombre d'observateurs du championnat NBA de basket pensent tout bas. Les Warriors vont être diablement difficiles à battre désormais. Pourquoi ? Parce qu'ils viennent d'ajouter un 5e All-Star dans leur cinq de départ. Le pivot DeMarcus Cousins, arrivé à l'entre-saison de La Nouvelle-Orléans, a disputé son premier match, enfin remis de sa rupture du tendon d'Achile gauche. Et il a d'emblée frappé fort. "Boogie" a réussi 14 points, 6 rebonds, 3 passes décisives, 1 interception et 1 contre en ... 15 minutes ! Les grincheux diront qu'il a aussi commis 6 fautes. Le résultat ne s'est pas fait attendre et Golden State a donné une leçon aux Los Angeles Clippers 94-112. Stephen Curry (28 pts) et Kevin Durant (24 pts) ont complété la partition des Warriors qui mène à l'Ouest après ce 7e succès de rang (32 v-14 d).

Pour les Clippers, ce 5e revers consécutif est synonyme de recul de deux places au classement. Repoussés au 9e rang (24 v-21 d), ils ne sont plus placés en ordre utile pour les playoffs. Pire encore, deux de leurs meilleurs joueurs Danilo Gallinari et Lou Williams se sont blessés.

Grand bénéficiaire de la soirée à l'Ouest, Utah. Le Jazz rejoint le Top 8, au 7e rang, à l'Ouest (26 v-21 d) grâce à une 6e victoire consécutive aux dépens il est vrai des très faibles Cleveland Cavaliers 115-99. Donovan Mitchell a marqué 24 points et Rudy Gobert s'est offert son 38e double-double en carrière avec 19 points (8/10 au tir) et 15 rebonds.

Kyrie Irving a décidé de jouer le rôle de patron et Boston en profite. Le meneur des Celtics qui restait sur un impressionnant bilan de 27 points et 18 assists mercredi lors du succès contre Toronto, a fait encore mieux face à Memphis. Il a cumulé 38 points (14/21 au tir) 11 assists et 7 rebonds vendredi contre Memphis qui a cédé 122-116. Boston reste 5e de la conférence Est (27 v-18 d), tandis que Memphis qui n'a remporté qu'un seul de ses onze derniers matchs, est 14e avant-dernier à l'Ouest (19 v-26 d).

Surprise incontestée à l'Est, Brooklyn est en train tout doucement à croire à sa place en play-offs. Les Nets sont la 6e et dernière formation de la Conférence Est à avoir un bilan positif (24 v-23 d) après avoir arraché la victoire à Orlando 115-117 après avoir compté 18 points de retard après la pause. Le meneur D'Angelo Russell a été étincelant avec 40 points (record en carrère égalé avec un 8/12 à 3 pts) au compteur dans cette remontée. Brooklyn avait perdu 18 de ses 26 premiers matchs et vient d'en gagner 16 sur les 21 derniers.