LeBron James et Anthony Davis ménagés, Kyle Kuzma légèrement touché à une cheville et Dwight Howard gêné par un genou douloureux, c'est avec leurs seconds couteaux que les Lakers ont battu les Wizards (123-116).

L'occasion pour les arrières JR Smith et Dion Waiters, venus en renfort pour pallier les absences d'Avery Bradley et Rajon Rondo, de s'illustrer et montrer qu'ils n'ont pas mis de temps à bien s'intégrer dans le collectif de L.A.

Le premier a réussi 20 points (6/7 à longue distance) et 5 rebonds, le second a marqué 18 points et donné 6 passes. Alex Caruso a aussi été performant (16 pts, 6 passes, 3 rbds, 3 interceptions).

Après une courte défaite contre Dallas, au cours de laquelle James et Davis n'ont joué que la première période, puis un succès sur Orlando, les Lakers finissent sur une note positive cette courte phase préparatoire, avant le duel attendu jeudi contre des Clippers défaits d'un rien par les Kings (106-102).

En tête au score jusqu'à 2 min 45 sec du terme, L.A. a finalement concédé son premier revers, après deux victoires inaugurales.

Longtemps dominateur, il s'est longtemps appuyé sur les 19 et 17 points des deux stars Paul George (4/7 à trois points) et Kawhi Leonard, encore bien trop maladroit (6/22). Joakim Noah a lui compilé 8 points et 6 rebonds en sortie de banc.

Milwaukee, autre favori pour le titre, a fini sa phase préparatoire par une défaite contre New Orleans (124-103). Après avoir bien débuté, les Bucks sont restés en dedans, étouffés par l'envie adverse, hormis pour ce qui concerne Giannis Antetokounmpo, auteur de 30 points et 8 rebonds en seulement 23 minutes.

En jouant de la sorte, les Pelicans, 10e à l'Ouest et qui chercheront à décrocher la 8e place qualificative pour les play-offs, peuvent croire en leur destin, surtout avec le retour de Zion Williamson, qui devrait reprendre l'entraînement mercredi après quatre jours de quarantaine.

Ils auront fort à faire d'entrée, pour leur premier match de reprise de la saison jeudi contre Utah, vainqueur de Brooklyn (112-107), grâce notamment à une solide performance de Rudy Gobert (20 pts, 7 rbds).

Le Jazz, qui a failli laisser les Nets recoller au score en toute fin de match après avoir compté 12 points d'avance à l'entame du dernier quart-temps, a également pu s'appuyer sur les 18 points de Mike Conley, Donovan Mitchell en ajoutant 14.

Dans le dernier match du jour enfin, Orlando a battu Denver (114-110) dans les rangs duquel le Serbe Nikola Jokic a fait un drôle de match, avec 0 point inscrit (une seule tentative manquée), 6 rebonds, 5 passes et 6 pertes de balle.