Les Los Angeles Clippers, eux, se sont promenés contre Minnesota (124-105), tandis que les New York Knicks ont remporté une sixième victoire de rang en battant sur leur parquet les Pelicans de la Nouvelle-Orléans (122-112) après prolongation.

Une défaite qui coûte cher aux Nets

Brooklyn est passé tout près de rejoindre le leader de la conférence Est, Philadelphie, au nombre de victoires. Les Nets ont mené 107-101 à trois minutes de la fin, avant de ne plus rentrer un panier et Adebayo, auteur au total de 21 points, les a privés d'un 39e succès en marquant à l'ultime seconde.

Dans un match où chaque équipe était privée d'un joueur majeur (Jimmy Butler pour Miami, James Harden pour Brooklyn), les Nets ont vite été diminués par la sortie de leur vedette Kevin Durant.

Après avoir marqué huit points, il est sorti à huit minutes de la fin du premier quart-temps, victime d'une contusion à la cuisse gauche.

"C'est douloureux, mais nous ne savons pas si c'est grave", a déclaré l'entraîneur de Brooklyn Steve Nash.

Durant venait tout juste de revenir sur les parquets, le 7 avril, après avoir déjà manqué 23 matches cette saison à la suite d'une déchirure aux ischios-jambiers.

Et de six pour les Knicks

New York a remporté le match des phénomènes contre la Nouvelle-Orléans, entre Julius Randle pour les Knicks et Zion Williamson pour les Pelicans.

Aux 34 points, 9 rebonds du surpuissant Williamson, l'ailier-fort des Knicks a répondu avec 33 unités, 10 passes et 5 interceptions pour porter la franchise new-yorkaise à un succès arraché après prolongation.

Cette victoire permet à l'équipe de Tom Thibodeau de conforter sa série vertueuse et la hisse à une sixième place qualificative pour les play-offs de la conférence Est. Le meneur français Frank Ntilikina qui joue peu a participé à cette victoire.

Les Clippers rejoignent Phoenix

Le succès tranquille sur Minnesota (124-105) permet aux Clippers de recoller au classement de la conférence Ouest à Phoenix, 2e avec 40 victoires derrière Utah Jazz (42 succès), même si les Suns comptent trois matches en moins que la franchise de Los Angeles.

Les Hawks d'Atlanta, bien que bousculés, ont, eux battu les Indiana Pacers (129-117) dans le sillage de leur meneur all star Trae Young (34 points, 11 passes) et de l'intérieur suisse Clint Capela auteur d'un double-double dantesque (24 rebonds et 25 points). La franchise géorgienne est 4e de la Conférence est avec le même bilan que les Boston Celtics (31 victoires, 26 défaites).