Les Clippers ont maintenu leur saison en vie en gagnant devant un American Airlines Center de Dallas salle presque plein (18.300 spectateurs). Après trois victoires des Mavericks à Los Angeles et désormais autant de succès des Clippers à Dallas, c'est la première fois dans l'histoire de la NBA qu'aucune équipe n'est capable de remporter une seule rencontre à domicile lors des six premiers matches d'une série de play-offs.

La septième rencontre, qui désignera le vainqueur de la série, se tiendra dimanche au Staples Center de Los Angeles.

"Je ne voulais pas rentrer à la maison", s'est réjoui Kawhi Leonard, le grand homme du match et quatrième basketteur de l'histoire - après LeBron James, Wilt Chamberlain et le Canadien Jamal Murray - à réussir à inscrire 45 points avec 70% de réussite sur un match de play-off où son équipe était menacée d'élimination.

"Mes coéquipiers m'ont trouvé, j'ai eu des ouvertures, j'ai mis les paniers, et j'ai continué à partir de là", a-t-il raconté, bien aidé dans sa tâche par Reggie Jackson (25 points) et Paul George (20 points, 13 rebonds).

Luka Doncic a de son côté été le meilleur joueur des Mavericks avec 29 points, la plupart marqués en fin de rencontre, et 11 passes décisives. "(Kawhi) nous a détruits. Il a fait un match d'enfer", a commenté le Slovène, bien secondé par Tim Hardaway (23 pts).

Les Mavericks, qui cherchent à se venger d'une défaite au premier tour des play-offs contre les Clippers la saison dernière, ont pêché par manque de précision avec à peine 29% de réussite dans le dernier quart-temps et 41% sur le match.

Leonard, à l'inverse, a porté les Clippers à bout de bras en mettant 18 tirs sur 25 dans le panier, dont cinq sur neuf à trois points.

Les Mavericks, restent toutefois confiants avant le dernier match de la série dimanche au Staples center, où ils sont cette année invaincus en play-offs. "Nous pensons tous que nous pouvons gagner le match 7", a lancé Doncic.