Malgré le soutien de leur public, les Sixers ont dû s'incliner face à des joueurs d'Atlanta auteurs d'une remarquable performance offensive, sous la houlette de Trae Young (39 points).

A trois minutes du buzzer, Philadelphie menait encore de 6 points, 104-98, avant que Young ne rentre coup sur coup deux paniers, puis obtienne une faute derrière la ligne de 3 points lui donnant autant de lancers francs, qu'il a convertis. Atlanta est alors passé devant au score (105-104), pour la première fois du match, alors qu'il ne restait plus qu'1 min 26 sec à jouer.

Un nouveau panier de Danilo Gallinari a ensuite permis aux Hawks d'accentuer leur avantage à 107-104. Puis les Sixers, assommés, ont raté deux lancers francs par leur star Joel Embiid, qui ont scellé le sort du match.

Au lieu de cela, c'est au contraire Atlanta qui a bénéficié de deux nouveaux lancers francs, convertis par Young, pour se mettre définitivement à l'abri.

Grâce à cet esprit d'équipe, les Hawks, cinquièmes de la saison régulière, sont sur le point de se qualifier face au leader de la Conférence Est d'avant les play-offs. Une victoire leur manque pour passer en finale de conférence.

Un revirement remarquable pour une équipe qui avait licencié son entraîneur principal Lloyd Pierce le 1er mars. C'est donc sous la direction d'un entraîneur par intérim, Nate McMillan, que les Hawks ont progressé au classement, jusqu'à s'assurer une place en play-offs.