Pas facile pour L.A.

Sans Anthony Davis, qui doit prendre le temps de soigner son élongation au mollet droit, le champion en titre (2e à l'Ouest) a bataillé contre les Timberwolves (112-104).

LeBron James a été prépondérant avec ses 30 points (13/19 aux tirs), 13 rebonds et 7 passes, dont la dernière a trouvé Marc Gasol (11 pts) pour le panier à longue distance assassin. Dennis Schroeder (24 pts) a également apporté offensivement, tout comme Montrezl Harrell (17 pts) en sortie de banc.

LBJ a apprécié la consistance de son collectif: "tout le monde est concerné, or cela tient à nous de nous améliorer encore et encore. Nous ne sommes pas engagés dans un sprint, mais un marathon. On doit parfaire nos automatismes. Si on le fait, peu importe qui débute, qui entre en jeu, on se donnera une bonne chance de remporter le match".

Les Timberwolves n'ont pas démérité, à l'image d'Anthony Edwards. Le rookie, N.1 de la dernière Draft qui avait 2 ans quand LeBron a été choisi dans cette position par Cleveland en 2003, s'est illustré avec 28 points.

Milwaukee en plein doute

La mauvaise passe se poursuit pour les Bucks, qui ont concédé une 4e défaite consécutive sur leur parquet (124-113), les Raptors ayant profité des largesses de l'actuelle 19e défense de la ligue pour lui infliger un terrible 15-1 dans le money-time.

Milwaukee, qui a fait l'accordéon en recollant constamment au score, est pourtant revenu à trois longueurs (112-109) à cinq minutes du terme. Mais il a été sanctionné pour ses trop nombreuses erreurs (17 balles perdues). Giannis Antetokounmpo s'est démené en vain (34 pts, 10 rbds, 8 passes, 5 interceptions, 2 contres).

Côté Raptors, Fred VanVleet (33 pts, 7 passes) s'est régalé comme une souris devant du gruyère, tout comme Pascal Siakam, auteur de 8 de ses 23 points (13 rbds) dans les quatre dernières minutes.

Avant leur back-to-back jeudi, toujours dans le Wisconsin, les Bucks demeurent 3e à l'Est, Toronto grimpe au 7e rang.

Portland enchaîne

Tout va bien chez les Blazers (5e à l'Ouest), après ce cinquième succès d'affilée à Oklahoma City (115-104), grâce à un énième récital de Damian Lillard dans le money-time.

Portland a longtemps mené tranquillement et abordé le dernier quart-temps avec 14 longueurs d'avance, avant de prendre un gros orage du Thunder qui a pris l'avantage 102-97 à cinq minutes de la fin. Le "Dame Time" a alors sonné, au cours duquel l'arrière a réussi quatre shoots d'affilée à trois points pour finir avec 31 au total (10 passes, 7 rbds).

De quoi écoeurer OKC (13e à l'Ouest), notamment le "Frenchie" Théo Maledon, auteur de 7 points et 3 passes pour son retour dans l'équipe après dix jours de quarantaine (cas contact).

Boston se réveille

Boston, qui restait sur quatre défaites en cinq matches, s'est ressaisi contre Denver (112-99), malgré une nouvelle démonstration de Nikola Jokic, inarrêtable offensivement avec 43 points dans la musette (à 16/23 aux tirs).

Dans le sillage de Jaylen Brown (27 pts), l'homme fort actuellement chez les C's alors que Jayson Tatum dit peiner à récupérer du Covid (21 pts, 8 passes), c'est un véritable effort collectif qui a porté ses fruits (30 points sont venus du banc, deux fois plus que celui des Nuggets).

Ces derniers ont en effet seulement pu compter sur Jamal Murray (25 pts) pour relayer leur "Joker".

Récompensé, Boston reprend la 4e place à l'Est à Indiana. Denver, dont la série est stoppée à trois victoires, demeure 7e à l'Ouest.