A New York, des stars... et du public

Près de 2.000 fans au Madison Square Garden, 300 au Barclays Center (pour trois matches, avant de monter progressivement à 1.800): pour la première fois cette saison, marquée par la pandémie de coronavirus, les salles new-yorkaises de basket pouvaient à nouveau accueillir du public, à hauteur de 10% de leur capacité d'accueil.

Le Barclays Center a donc enfin pu accueillir des fans pour admirer les Nets et leur effectif de stars, avec James Harden qui était en mode triple-double (29 points, 11 rebonds et 14 passes) et Kyrie Irving (21 pts). Bruce Brown en a profité pour signer un record de carrière, avec 29 points, pour asseoir la septième victoire de rang des Nets, deuxièmes de conférence Est.

Toujours blessé (ischio-jambiers), l'autre vedette de Brooklyn, Kevin Durant, devrait lui faire son retour avant le All-Star Game, a par ailleurs annoncé son coach Steve Nash, tout en précisant qu'il continuerait à être prudent pour le MVP (meilleur joueur) 2014, qui effectue son retour après une saison complète éloigné des parquets.

N'ayant pas de vedettes du même calibre que leurs voisins des Nets, les Knicks ont tout de même beaucoup progressé depuis leur dernière rencontre au "MSG" en présence de public, il y a un an, à une époque où ils étaient copieusement sifflés.

Désormais septièmes de conférence Est, ils sont emmenés notamment par Julius Randle (25 pts, 10 rbds), qui a joué aux montagnes russes, en commençant la rencontre avec sa première sélection All-Star, mais en la terminant exclu, dans les dernières secondes, pour sa deuxième faute technique.

Pour l'emporter, les Warriors ont de leur côté pu compter sur le retour de blessure de Stephen Curry (37 pts), très en jambes, James Wiseman (14 pts) et Kevon Looney.

Mavericks-Celtics: Doncic libère Dallas

Deux trois-points successifs dans les toutes dernières secondes de la rencontre: c'est ainsi que Luka Doncic a donné la victoire à Dallas face à Boston (110-107).

Le jeune Slovène termine la rencontre avec 31 points (6 sur 8 à 3 pts), 10 rebonds et 8 passes, quand, en face, Jaylen Brown a inscrit 29 points, Jason Tatum, 28.

Parmi les autres rencontres de la soirée, on peut signaler la performance de Philadelphie face à des Toronto Raptors plutôt maladroits (102-109), et la victoire 111-106 des Denver Nuggets de Nikola Jokic (41 pts) face aux Portland Trail Blazers de Damian Lillard (25 pts).

Après avoir battu les Lakers lundi, les Washington Wizards cherchaient à répéter l'exploit face à l'autre franchise de "LA", mais les Clippers, emmenés par Paul George (30 pts) et Kawhi Leonard (32 pts), ont défendu leur rang de deuxièmes de conférence Ouest (135-116).

Enfin, à Milwaukee, les Bucks ont dominé Minnesota (139-112), grâce à un Giannis Antetokounmpo en mode MVP, avec 37 points au compteur.

Brooklyn en démonstration devant ses fans, débuts difficiles Chris Finch avec Minnesota

La soirée de mardi en NBA a été marquée par le retour des spectateurs à New York et l'annonce desjoueurs appelés à être remplaçants dans le All-Star Game. Sur le plan sportif, Brooklyn a dominé Sacramento 127-118 et se rapproche de la première place à l'Est. Chris Finch, l'ancien coach de Bree et Mons, n'a pas pu réussir de miracle pour ses débuts de head coach dans la grande ligue. A la tête de la plus mauvaise franchise actuelle, Minnesota, et à peine après un entraînement et une séance d'avant-match, il n'a pu que constater la 25e défaite en 32 matchs des Timberwolves 139-112 à Milwaukee où Giannis Antetokounmpo a été impérial (37 pts, 8 rebs, 8 ast).

"Chaque jour va être une énorme série d'apprentissages pour nous, et pour moi, en particulier", a déclaré Finch. "En libérant un peu les choses j'espère que cela va me montrer ce dont ils sont capables de faire dans différentes situations et nous espérons pouvoir le façonner à partir de là". Connu pour son talent offensif, Finch, qui est aussi le coach de la sélection britannique depuis 2005, va devoir avant tout trouver des solutions en défense. Seuls deux équipes Washington et Sacramento concèdent plus de points que Minnesota.

Près de 2.000 fans au Madison Square Garden, 300 au Barclays Center (pour trois matchs, avant de monter progressivement à 1.800): pour la première fois cette saison, marquée par la pandémie de coronavirus, les salles new-yorkaises de basket pouvaient à nouveau accueillir du public, à hauteur de 10% de leur capacité d'accueil.

Le Barclays Center a donc enfin pu accueillir des fans pour admirer les Nets et leur effectif de stars, avec James Harden qui était en mode triple-double (29 points, 11 rebonds et 14 passes) et Kyrie Irving (21 pts). Toujours blessé (ischio-jambiers), l'autre vedette de Brooklyn, Kevin Durant, devrait lui faire son retour avant le All-Star Game, a par ailleurs annoncé son coach Steve Nash, tout en précisant qu'il continuerait à être prudent pour le MVP (meilleur joueur) 2014, qui effectue son retour après une saison complète éloigné des parquets. Les Knicks n'ont pu récompenser leurs fans face à Golden State. Steve Curry (37 pts, 6 ast, 6 rebs) a été décisif. Côté new yorkais le néo-All Star Julius Randle (25 pts, 10 rebs, 7 ast) a été exclu pour deux fautes techniques en fin de rencontre.

Deux trois-points successifs dans les toutes dernières secondes de la rencontre: c'est ainsi que Luka Doncic a donné la victoire à Dallas face à Boston 110-107. Le jeune Slovène a terminé la rencontre avec 31 points (6/8 à 3 pts), 10 rebonds et 8 passes. Dans le camp opposé, Jaylen Brown a inscrit 29 points, Jason Tatum, 28.

Parmi les autres rencontres de la soirée, on peut signaler la performance de Philadelphie à Toronto 102-109, et la victoire 111-106 des Denver Nuggets de Nikola Jokic (41 pts) face à Portland et Damian Lillard (25 pts).

Facile vainqueur de Washington, 135-116, les Clippers de Kawhi Leonard (32 pts, 7 rebs) et Paul George (30 pts, 6 rebs) ont pris la 2e place à l'Ouest derrière les intouchables Utah Jazz qui accueillent mercredi soir les Lakers, champions en titre, désormais troisièmes à l'Ouest.