Avec "The Beard" en leurs rangs, s'ajoutant à l'imposant au pivot camerounais en course pour le trophée de MVP, les Sixers sont censés être une des équipes au plus fort potentiel offensif. Mais face aux Raptors, dont l'arrière-garde s'est évertué et a réussi à le gêner, il a raté son money-time et a été limité à 17 points (5/12, 8 passes, 9 rbds).

Frustré, il a commis une faute flagrante dans les derniers instants qui ont eu raison des espoirs de son équipe d'arracher la prolongation. Embiid a fait un peu mieux (21 pts, 13 rbds) mais avec un pourcentage très médiocre (6/20) et Philly s'est incliné sur un score de play-offs (93-88).

Solidaires, les Raptors (7e à l'Est) ont été guidés par Pascal Siakam dans un bon soir (26 pts, 10 rbds).

Les 76ers (3e) cèdent un peu de terrain à Milwaukee (2e) ainsi qu'au leader Miami, et voient se rapprocher dans le rétroviseur Boston (4e), qui a battu Denver (124-104).

Les Celtics ont pu s'appuyer sur Jayson Tatum et Jaylen Brown, auteurs de 30 points, tout limitant l'impact de Nikola Jokic (23 pts, 8 rbds). Et les Nuggets de chuter à la 7e place à l'Ouest, laissant la 6e, directement qualificative pour les play-offs, à Minnesota.

Lakers en danger

Dans cette conférence, Phoenix a conforté sa domination, mais non sans mal, à Sacramento, où Devin Booker a marqué 31 points pour paver le chemin d'un succès (127-124 après prolongation). Sacramento menait de 14 points au début de la deuxième période, avant que le meneur All-Star ne sonne la révolte des Suns en inscrivant 19 pions dans le troisième quart-temps, ensuite soutenu Mikal Bridges (27 pts).

"C'est gratifiant de voir que de nombreux joueurs ont apporté leur contribution", s'est félicité l'entraîneur Monty Williams. "Cela en dit long sur ce que nous sommes en tant qu'équipe. Je suis fier de la force mentale dont nous avons fait preuve, de la façon dont nous nous sommes accrochés."

Les Grizzlies ont eux conservé leur 2e place, en écrasant Houston (122-98), malgré l'absence de leur jeune star Ja Morant. D'autant qu'à San Francisco, les Warriors se sont inclinés face à San Antonio (110-108) après que Keldon Johnson a marqué à 3/10 du buzzer en reprenant un rebond sur lancer franc.

Toujours privés de Stephen Curry (cheville), les Warriors demeurent 3e.

Plus bas, enfin, La Nouvelle-Orléans s'est imposée à Atlanta (117-112). Conséquence, les Pelicans (9e) ont doublé les Lakers qui occupent désormais le 10e rang, le dernier synonyme de barrage pour les play-offs.

Derrière eux se trouve San Antonio, avec un retard pas si grand. Tant et si bien qu'à trois semaines de la fin de la saison régulière, L.A. n'est pas assuré d'éviter une grosse déconvenue.