Houston, aux vertus collectives retrouvées, s'est imposé en costaud (119-109) à Toronto, lors de la soirée NBA de mercredi également marquée par le revers de Philadelphie à Washington (119-113).

Sous les yeux du rappeur star Drake, toujours aussi habité au bord du parquet des Raptors, c'est Houston qui a eu le dernier mot après avoir longtemps mené au score et vu le champion en titre revenir à hauteur au début du dernier quart-temps.

Moment auquel James Harden se trouvait dans le vestiaire pour se soigner après un coup de coude récolté à la tête. Sans gravité puisqu'il est revenu jouer, mais sans finir meilleur marqueur (23 points, 7 rebonds, 5 interceptions) de son équipe, une rareté.

D'une certaine façon c'est à la fois l'enseignement et la bonne nouvelle pour les Rockets: ils savent qu'ils peuvent remporter ce type de match, particulièrement intense, sans que leur star, assailli de prises à deux adverses, ne s'oblige à shooter à tout-va.

Ben McLemore a été déterminant avec 8 paniers à trois points (sur 17 tirs), 28 points au total, tout comme Russell Westbrook, capable de finir avec un triple-double (19 pts, 13 rbds, 11 passes) mais avec un 7/27 aux tirs et 8 balles perdues.

Fidèle à son jeu offensif totalement débridé (55 tirs à trois points tentés, 22 réussis, sur 98 au total !), Houston conforte sa 5e place. De quoi lui faire un instant oublier ses déboires avec l'arbitrage, après le dunk non accordé à Harden mardi lors de la défaite après double prolongation à San Antonio.

Malgré ce sixième revers, durant lequel Pascal Siakam (24 pts, 9 rbds) et Kyle Lowry (19 pts, 8 passes) ont été sur courant alternatif, Toronto demeure 3e à l'Est.

La surprise

On donnait peu de crédit à un scénario favorable aux Wizards, même à domicile face à des Sixers qui restaient sur cinq victoires. Pourtant Washington a profité des grosses maladresses adverses pour remporte une prestigieuse 7e victoire.

Le rookie japonais de Washington Rui Hachimura a montré tout son potentiel, avec 27 points et 8 rebonds, tandis que Bradley Beal a eu son apport habituel (26 pts, 10 rbds). Le Français Ian Mahinmi a lui fait ses grands débuts cette saison, après avoir dû soigner un tendon d'Achille, et il a été productif: 7 points, 5 rebonds en 13 minutes.

En face, si Tobias Harris s'est fendu de 33 points, Joel Embiid et Ben Simmons ont connu une soirée contrastée: le premier a réussi 26 points et 21 rebonds, mais perdu 8 ballons, le second a marqué 17 points, donné 10 passes mais aussi perdu 7 balles. A eux deux ils concentrent 15 des 21 "turnovers" de Philadelphie, qui glisse au 5e rang.

La gifle

Denver n'a pas eu à forcer pour aller étrier New York au Madison Square Garden (129-92). Un 14e succès, qui conforte les Nuggets à la 3e place à l'Ouest et du même coup les Knicks à la dernière position à l'Est, plombés par cette 18e défaite en 22 rencontre qui fragilise un peu plus l'entraîneur David Fizdale.

Les rumeurs de licenciement, "je n'en ai rien à faire. Je ne pense vraiment pas à ça", a-t-il affirmé, le visage très fermé, après le match qui a vu les Knicks perdre pied dès le deuxième quart-temps, sans réagir par la suite.

L'ailier serbe Nikola Jokic s'étant montré assez discret (6 pts, 10 rbds, 8 passes), le reste de l'équipe a été à l'ouvrage, démontrant une fois de plus ses qualités collectives, illustrées par les 74 points inscrits par les joueurs du banc et une adresse à longue distance retrouvée (21/39).

Côté Knicks, Frank Ntilikina a été loin d'être aussi actif qu'habituellement en défense, inscrivant tout de même 9 points en 24 minutes.