Le très attendu déplacement de Dallas sur le parquet du Staples Center afin d'y rencontrer les Los Angeles Lakers, leader de la Conférence Ouest a tenu ses promesses dimanche dans le championnat NBA de basket. 

Les Mavericks sont venus infliger leur 3e défaite de la saison à la bande à LeBron James: 100-114. Manifestement, Dallas a retenu la leçon de sa défaite à domicile 99-114 mardi face aux Clippers. La série de succès consécutifs des Lakers s'arrête à dix, mais leur première place au classement demeure solide (17 v-3 d).

"King James", 35 ans le 30 décembre, semble avoir trouvé un digne successeur, dans un style très différent, en la personne du jeune Luka Doncic. Le meneur slovène du haut de ses 20 ans a bouclé la rencontre avec 27 points au compteur (dont 21 après la pause), avec 4/10 aux tirs primés, 10 passes décisives, 9 rebonds et 3 interceptions. Dans le même temps, James a rendu une carte de stats riche de 25 points (0/5 à 3 pts), 9 rebonds, 8 assists et 4 interceptions. Sur le plan négatif la comparaison tient aussi la route 6 pertes de balle pour le Laker et 7 pour le Maverick.

Le 3e quart-temps remporté 17-35, a fait pencher la balance en faveur des Texans. Doncic a marqué 16 points, donné 5 assists et pris 4 rebonds durant cette 3e période. Les 17 tirs rentrés du "centre-ville", contre 7, sur l'ensemble du match ont aussi pesé lourd au décompte final.

Annoncée comme une équipe redoutable sur le plan défensif, quand elle le veut, les Los Angeles Clippers ont démontré qu'ils pouvaient également se révéler très prolifiques en attaque. Ils ont planté 150 points à Washington qui n'a pu riposter qu'à hauteur de 125 unités, dimanche soir. Les deux All-Stars locales Kawhi Leonard (34 pts) et Paul George (31) étaient en forme tout comme leur deux remplaçants vedettes Lou Williams (22 pts) et Montrezl Harrell (23 pts, 15 reb). Les Clippers ont rentré 55,5% de leurs tirs dont près de 44% à 3 points (14/32) dans ce 12e succès en 13 matchs joués "à la maison". Ils sont 3es à l'Ouest (15 v-6 d) derrière Denver (13 v-4 d).

Toronto ne bénéficie pas de l'attention généralement dévolue aux champions en titre. Pourtant, les Raptors restent solides. Opposés à l'une des meilleures défenses, celle de Utah, dressée autour du pivot français Rudy Gobert, les Canadiens se sont joués des Jazz en une mi-temps (77-37). Déconcentrés, ils ont concédé ensuite un 30-49 dans la période suivante qui n'a toutefois pas compromis leur succès final (130-110), le 9e en autant de rencontres disputées à domicile cette saison. Pascal Siakam assume son nouveau rôle de "go-to guy" de la franchise. Il a réussi 35 points plus 5 rebonds et autant d'assists. Toronto reste 2e à l'Est (15 v-4 d) après ce 7e succès de rang, désormais la meilleure série en cours derrière les 11 victoires de Milwaukee (17v-3 d), le leader à l'Est du Mississippi.