Le suspense a duré jusqu'au bout dans le Wisconsin où les Bucks, portés par l'inévitable Giannis Antetokounmpo (30 pts, 12 rbds) l'ont emporté (94-90), dans un match où la mène au score a changé 16 fois et l'égalité s'est produite 15 fois.

Les Bulls ont eux été guidés par DeMar DeRozan (35 pts, 6 rbds), qui a néanmoins manqué la tentative derrière l'arc qui aurait pu replacer les siens devant à la marque. Au lieu de quoi, Khris Middleton (16 pts, 10 rbds) a ensuite mis les deux lancers francs qui ont scellé le sort de la rencontre, à 15,8 seconde du terme.

L'adresse à longue distance a d'ailleurs été en berne pour Chicago (18,4%, 7/38), qui glisse à la 2e place, et à peine meilleure pour Milwaukee (19,4% 6/31), toujours 4e, mais qui se rapproche de Miami (3e) également défait dans les derniers instants à Atlanta (110-108).

Les Hawks de Trae Young (28 pts), toujours 12e, vont un peu mieux avec ce troisième succès de rang, mais ils ont bien failli le voir s'envoler, leur avance de 18 unités ayant presque totalement fondu.

Le Heat a ainsi manqué l'occasion de reprendre la tête au classement, contrairement aux Nets, vainqueurs à San Antonio (117-102) grâce à James Harden, dont le triple-double (37 pts, 11 passes, 10 rbds) a éclipsé celui de Dejounte Murray (25 pts, 12 rbds, 10 passes).

Kyrie Irving a inscrit 24 points et les anciens Spurs, LaMarcus Aldridge et Patty Mills, 16 et 9.

Renversants Clippers

Deux jours après le revers humiliant subi à Los Angeles contre Indiana, les Lakers ont réagi à Orlando, où ils ont de bons souvenirs puisqu'ils avaient été sacrés champion dans la bulle anti-Covid en 2020. Mais cela n'a pas été simple face au Magic (116-105).

Ils se sont d'abord écroulés en fin de deuxième quart-temps, encaissant un 16-4 en moins de cinq minutes, pour boucler un premier acte (62-54) avec seulement 6 passes décisives et une défense aux abonnés absents.

Dans le sillage de l'inoxydable LeBron James (29 pts, 7 rbds), les Californiens se sont néanmoins vite repris au 3e quart-temps, remporté 31-16, profitant aussi du réveil de Carmelo Anthony (23 pts) et de Russell Westbrook (18 pts, 11 rbds, 7 passes) bien présent jusqu'au bout cette fois après avoir vécu du banc la fin du match contre les Pacers.

Les Lakers restent 7e devant les Clippers, renversants sur le parquet de Philadelphie (102-101) après avoir pourtant accusé un retard de 24 points en seconde période.

Les efforts - isolés - de Joel Embiid, auteur de 40 points (13 rbds, 6 passes) deux jours après en avoir planté 50 (record personnel égalé) contre Orlando, n'ont pas suffi.

Le collectif "angeleno", privé depuis quinze matches de Paul George (coude) et depuis le début de la saison de Kawhi Leonard (genou), a fait corps derrière Reggie Jackson (19 pts), qui a mis les deux lancers francs décisifs à 18 secondes du terme, à l'image de Nicolas Batum (15 pts, 7 rbds) encore excellent.

Non loin, Portland demeure 10e après sa victoire (109-108) obtenue au finish à Boston (10e à l'Est), grâce au pivot bosnien Jusuf Nurkic (29 pts, 17 rbds), qui a pris un rebond offensif bonifié par le panier de la gagne à 14 secondes de la fin.