Basket

Utah et Rudi Gobert, qui enchaîne un troisième double-double consécutif, ont défait Philadelphie, pendant que Milwaukee et Houston l'ont emporté respectivement face aux LA Clippers et à un Golden State en perdition, mercredi en NBA.

Le Jazz a pris le dessus sur les Sixers (106-104), qui essuient leur seconde défaite consécutive après avoir été la dernière équipe invaincue de début de saison. Rudi Gobert a réalisé une performance notable, avec 14 points et 16 rebonds, malgré une sixième faute synonyme d'exclusion à la dernière minute du match, sans gravité.

Philadelphie pouvait pourtant compter sur le retour de Joel Embiid (27 points, 16 rebonds), qui était suspendu deux matchs après sa bagarre contre Karl-Anthony Towns. Mais l'équipe a perdu en cours de jeu Ben Simmons, blessé à l'épaule droite, dont l'état de santé sera réévalué jeudi, comme l'a annoncé la franchise.

Deux autres Français ont foulé les parquets mercredi : Evan Fournier et Frank Ntilikina. Le premier a marqué 9 points pour Orlando, défait 106 à 107 par les Mavericks de Luka Doncic, qui est toujours très en vue en ce début de saison (27 points, 7 passes décisives et 7 rebonds).

Malgré une nouvelle défaite des Knicks (la septième en huit matchs), Frank Ntilikina s'est, de son côté, particulièrement illustré en défense. Pour sa deuxième titularisation de la saison, le meneur de 21 ans, qui profite de l'absence de Dennis Smith Jr., a réussi 3 contres mais aussi marqué 11 points.

Dans le choc attendu mercredi, les Milwaukee Bucks de Giannis Antetokounmpo sont allés s'imposer sur le parquet des Los Angeles Clippers (124-129), dans un match qui avait cependant perdu de son sel après le forfait dernière minute de la vedette des Clippers, Kawhi Leonard, meilleur joueur des dernières finales. Antetokounmpo, MVP la saison dernière en a profité pour illuminer la partie de son talent avec 38 points, 16 rebonds et 9 passes décisives.

Autre favori des phases finales, Houston a dominé un Golden State en perdition 129 à 112. James Harden (36 points, 13 passes décisives) et Russell Westbrook (18 points) soignant leurs statistiques, améliorant même légèrement leur efficacité (18 tirs réussis sur 41 à eux deux).

Privés de Draymond Green et D'Angelo Russell, blessés, des absences qui se sont ajoutées à celles, plus longues, de Stephen Curry et Klay Thompson, les Warriors sont bien partis pour vivre une saison cauchemardesque (6 défaites en 8 matchs), après avoir régné sur la NBA ces cinq dernières saisons (3 victoires, dont 5 finales)

Le champion sortant Toronto a remporté un cinquième succès (5v, 2d), le quatrième à domicile, en dominant Sacramento (125-120). Le collectif des Canadiens, avec les 23 points et 13 rebonds de Pascal Siakam et les 24 points de Kyle Lowry, a eu raison d'un Harrison Barnes (26 points) trop esseulé chez les Kings.

Chicago s'est imposé à Atlanta (113-93), et victoires à domicile de Memphis devant Minnesota (137-121) et d'Indiana face à Washington (121-106).