Les Raptors climatisent le Heat

Un tout autre match pour le même résultat: après sa démonstration de force contre les Lakers, Toronto a fait preuve de maîtrise pour venir à bout de Miami, qui a remonté 17 points d'écart, repris l'avantage à six minutes du terme, avant craquer dans le money-time face à la défense resserrée de l'équipe canadienne.

L'homme du match pour les Raptors a été Fred VanVleet, qui a battu son record personnel de points (36, dont 7/12 à trois points) et a empêché une passe de Jimmy Butler de trouver Goran Dragic, pour une égalisation potentielle, le ballon échouant sur Pascal Siakam (22 pts, 6 rbds) qui a scellé la victoire.

Une fin de match qui bien montré ce qui sépare encore l'expérimenté champion en titre des outsiders floridiens, talentueux mais encore trop tendre quand ça se joue au mental sur la fin, malgré la présence de Butler, finalement bien présent après avoir manqué l'entraînement la veille (16 pts), et de Dragic (25 pts).

Statu quo au classement: Toronto reste 2e, Miami 4e.

Denver se reprend

Apathiques lors de leur entrée en matière face à Miami, les Nuggets (3e) ont montré un autre visage contre OKC (6e), leur potentiel adversaire dès le 1er tour des play-offs dans la conférence Ouest, pour s'imposer après prolongation.

Les deux équipes ne se sont jamais lâchées jusqu'à ces cinq minutes supplémentaires qui ont vu Nikola Jokic faire à lui seul la différence en marquant 8 des 10 points de son équipe, portant son total à 30, pour un triple-double au bout (12 rbds, 10 passes). Avant le Serbe, c'est le rookie Michael Porter Jr. qui s'était illustré durant le match, réussissant 37 points (12/16), 12 rebonds.

Le Thunder a eu la possibilité de l'emporter lorsque Chris Paul (23 pts, 8 passes) a obtenu deux lancers francs en toute fin de match, mais il n'en a mis qu'un seul (109-109) qui entraîné la prolongation.

TJ Warren porte encore Indiana

Après ses 53 points contre les Sixers, l'arrière a de nouveau été prolifique lors du succès de son équipe contre Washington (111-100), avec 34 points (14/26 au tir), 11 rebonds, 4 passes, 3 interceptions, 4 contres.

Malgré les absences de Victor Oladipo (ménagé) et Domantas Sabonis (blessé) les Pacers ont assuré leur deuxième succès d'affilée à la fin du troisième quart-temps (90-68). Malcolm Brogdon a signé 20 points (7 rbds, 6 passes).

Côté Wizards, cette troisième défaite de rang ne les écarte pas encore officiellement de la course aux play-offs, mais c'est tout comme tant ils ne parviennent pas à réduire l'écart de victoires avec Brooklyn (8e à l'Est).