Les équipes classées entre la 1re et la 6e place avancent directement en play-offs NBA, tandis que celles pointant de la 7e à la 10e place joueront des barrages, pour deux derniers billets en jeu dans chaque conférence.

Utah finit premier

Il n'y a pas eu de suspense à Sacramento: Utah a tenu son rang de meilleure équipe de la saison régulière, en s'imposant (121-99), grâce à son 6e homme Jordan Clarkson (33 pts), pendant que Rudy Gobert y allait de son double-double habituel (13 pts, 16 rbds).

Plus tôt, Phoenix lui avait maintenu la pression jusqu'au bout, avec une victoire à San Antonio (123-121). Un succès plein démontrant qu'en l'absence de Devin Booker et Chris Paul, ménagés, le collectif était concerné. C'est le remplaçant E'Twaun Moore (22 pts) qui a marqué le tir gagnant, derrière l'arc à 2,2 secondes du buzzer.

Si Jazz et Suns attendent de connaître leur adversaire issu des barrages, on a les deux autres affiches du 1er tour: elles opposeront les Nuggets aux Blazers et les Clippers aux Mavericks, ces derniers se réservant une revanche du 1er tour de l'an passé qui avait souri aux Californiens.

Denver a conservé sa 3e place malgré sa défaite à Portland (132-116), puisque L.A. (4e), qui pouvait le dépasser en cas de victoire à Oklahoma City, a aussi perdu (117-112).

Les Lakers barragistes

Le succès de Portland oblige ainsi le champion en titre (7e) à en passer par les "play-in", malgré son succès (110-98) à La Nouvelle-Orléans, où LeBron James (25 pts, 6 passes) a été bon, non sans se faire un peu mal à sa cheville droite sur une réception. Plus de peur que de mal, finalement.

Et il vaudrait mieux pour les Lakers, car ils vont se coltiner des Warriors poil à gratter, qui ont assuré leur 8e place et donc, eux aussi, deux chances d'aller en play-offs, en battant Memphis (113-101). Le tout, grâce à l'inévitable Stephen Curry (46 pts, 9 passes, 7 rbds), qui en profite pour finir meilleur marqueur de la saison (31,8 pts de moyenne).

Pour les Grizzlies (9es), l'adversaire en barrage sera San Antonio (10e).

Brooklyn tête de série N.2

Les Nets ont battu Cleveland (123-109) pour finir 2e, derrière les Sixers vainqueurs d'Orlando (128-117). Et avec la manière, à l'image de cette action façon "Harlem Globe Trotter", débutée par une passe dans le dos de Blake Griffin, volleyée par Kyrie Irving (17 pts) vers Mike James qui a fait rebondir le ballon sur le panneau pour le dunk de Kevin Durant (23 pts).

Brooklyn connaîtra mardi son adversaire issu des barrages, Philadelphie jeudi.

Milwaukee, battu à Chicago (118-112), finit 3e et retrouvera le Heat (N.6), pour un remake qui s'annonce palpitant de la demi-finale de conférence de l'an passé, qui avait souri à Jimmy Butler et les siens (4-1).

L'autre duel connu du 1er tour opposera New York (4e) à Atlanta (5e). Les Knicks, qui vont regoûter aux play-offs après huit ans de disette, ont bouclé leur très belle saison régulière, durant laquelle on ne les attendait pas à pareil niveau, avec une victoire aux dépens de Boston (96-92).

NY, porté par RJ Barrett (22 pts) et Julius Randle (20 pts, 7 passes), a dilapidé 21 points d'avance, laissant les Celtics revenir à -2. Mais sa défense a eu le dernier mot, avec un contre décisif de Nerlens Noel à 37 secondes du terme.

Washington, le trouble-fête

Les barrages à l'Est opposeront mardi les Celtics (7e) aux Wizards (8e) et les Pacers (9e) aux Hornets (10e).

Dans leur duel décisif, Washington a vaincu Charlotte (115-110), grâce notamment à la bonne seconde période de Bradley Beal qui y a inscrit 20 de ses 25 points. Russell Westbrook, sous les "MVP!" scandés en tribunes, a réussi un triple-double (23 pts, 15 rbds, 10 passes), le 184e de sa carrière.

Indiana, l'ayant emporté à Toronto (125-113), recevra Charlotte mardi. Le vainqueur jouera ensuite une "finale" chez le perdant de Boston-Washington, pour valider le dernier billet.