Les Floridiens, dont la défense de zone a encore posé de gros problèmes à l'attaque des Celtics, ont aussi pu encore compter sur les apports du pivot Bam Adebayo (20 pts, 12 rbds, 4 passes) et du capitaine Jimmy Butler (21 pts, 8 rbds, 3 passes).

Mais le héros du Heat se prénommait Tyler et il n'a que vingt ans. Aussi talentueux que décomplexé, il a récité une partition exceptionnelle, rentrant 14 de ses 21 tirs (dont 5/10 à trois points, 6 rbds, 3 passes) et éclairant le jeu à quasiment chaque offensive, avec une simplicité et une classe impressionnantes à ce stade des playoffs, surtout pour une première.

Il a tout simplement été imprenable pour Boston, qui a aussi payé trop de pertes de balles (19 contre 8 en face) et n'a pu complètement remonter son retard de 12 points au début du troisième quart-temps.

Et ce malgré la seconde période titanesque de Jayson Tatum. La jeune star, qui a raté ses sept premiers tirs dans les deux premiers quart-temps, a ensuite réussi 28 points (9 rbds), offrant par à-coups une sacrée passe d'armes avec Herro.

Mais ce dernier était "Magic" sur ce match, or seul son glorieux aîné des Lakers a fait mieux que lui dans un match de playoffs à 20 ans, avec 42 points inscrits en 1980.