Joueur le plus attendu sur les parquets de la NBA depuis un certain LeBron James, Zion Williamson a confirmé son statut de prochaine grande star des parquets. 

Aligné 18 minutes, mais épargné en fin de rencontre, il a mis trois quarts temps à prendre ses marques avant d'aligner les paniers dans le 4e quart. Bilan final : 22 points (8/11 aux tirs dont 4/4 à 3 pts !), 7 rebonds et 3 assists. Premier choix de la dernière draft, le solide intérieur de La Nouvelle-Orléans (1m98, 129 kg), âgé de 19 ans, avait dû repousser ses débuts après une blessure au genou droit le 21 octobre suivie d'une opération. Seul bémol, les Pélicans ont été battus 117-121. Après des débuts catastrophiques traduits par 7 victoires en 30 matchs, NOLA a gagné 10 de ses quinze derniers duels. L'arrivée de Williamson peut mener la Nouvelle-Orléans en playoffs. Actuelle 12e à l'Ouest, la franchise de Louisiane (17v-28d) ne compte que 4 victoires de moins que son vainqueur du jour alors qu'il lui reste 37 matchs à jouer en saison régulière. Les Spurs (20v-23d) ont profité de ce 3e succès consécutif pour retrouver la 8e et dernière place qualificative.

Alors que Zion Williamson portait toute l'attention sur lui, la soirée NBA a aussi vu les Lakers se rassurer deux jours après leur correction subie au Garden de Boston (139-107), la pire défaite de leur histoire face aux Celtics. Ils ont gagné sans vraiment convaincre à New York 92-100. Anthony Davis (28 pts) et LeBron James (21 pts) ont été présents au rendez-vous du Madison Square Garden un des temples de la NBA.

Plus intéressante était l'affiche entre Houston et Denver. Après quatre revers consécutifs, les Rockets ont retrouvé leurs esprits contre des ambitieux, mais très affaiblis, Nuggets 121-105. A Houston, James Harden (27 pts) et surtout Russell Westbrook (28 pts, 16 reb, 8 ast, 4 stl) ont été très convaincants. Du côté de Denver le triple-double de Nikola Jokic (19 pts, 12 reb, 10 ast) n'a pas suffi. Les visiteurs ont été mangés dans la raquette 53 rebonds à 40. Houston (27v-16d) est 6e à l'Ouest, Denver recule à la 4e place (30v-14d).

Utah a repris la 2e place (31 v-13 d) dans la même Conférence et a déroulé à Golden State 96-129) à l'instar de Rudy Gobert (22 pts, 15 reb, 3 blk). Le Jazz a profité de la défaite des Clippers toujours inconstants face aux équipes moins prestigieuses. A lendemain de leur succès à Dallas, les Clippers étaient privés de Kawhi Leonard, Paul George et Patrick Beverly. Ils pensaient qu'à Atlanta ce ne serait pas trop grave. Ils ont compté jusqu'à 21 points d'avance mais au final ce sont les Hawks qui ont gagné 102-95. John Collins (33 pts, 16 reb) et surtout Brandon Goodwin auteur de 19 points dans le 4e quart ont offert un 11e succès à l'équipe géorgienne (34 défaites) dernière à l'Est.

Nouvelle victoire dans la conférence orientale de Toronto aux dépens de Philadelphie 107-95. La défense des Raptors a limité les Sixers à 38% de réussite aux tirs et gagné la bataille du rebond (53-45). Avec 6 joueurs à 16 points et plus, dont 22 pour Fred VanVleet, l'attaque canadienne a posé trop de problèmes à Philadelphie qui ne parvient pas à convaincre en déplacement (9 v-15 d). Après ce 5e succès de rang, Toronto est 3e à l'Est (30v-14d) et Philadelphie recule au 6e rang (29v-17d) derrière Indiana (29v-16d) facile vainqueur à Phoenix (87-112).