Pour sa première en Champions League, le Spirou veut avant tout acquérir de l’expérience.

L’EuroMillions League à peine entamée, voici déjà revenu le temps des compétitions européennes. Cette année, le Spirou Charleroi est inscrit dans cette fameuse Champions League, créée de toutes pièces par la Fiba pour concurrencer l’EuroLeague et sa formule qui se veut de plus en plus celle d’une Ligue européenne fermée à la manière NBA et à laquelle on accède plus par cooptation que par ses résultats propres.

Ce modèle, la Fiba n’en veut plus et a donc tout fait pour encourager un maximum de grosses écuries de la rejoindre. Parmi celles-ci, on retrouve Besiktas, l’adversaire turc que le Spirou affrontera ce soir au Spiroudome. S’il n’est pas le plus réputé des clubs d’Istanbul, le Besiktas n’en figure pas moins dans le Top 15 des clubs européens.

Après deux journées, les Stambouliotes sont invaincus en championnat et s’annoncent comme un adversaire difficile à croquer. "Il ne faut pas s’y tromper, ils figurent clairement parmi les favoris pour la victoire finale dans cette première édition de la Champions League ", analyse Fulvio Bastianini qui ne se fait pas trop d’illusion sur les chances de son équipe. "Contre de telles équipes, qui ont quasiment le niveau EuroLeague, il n’y a pas grand-chose à espérer sinon offrir la plus belle résistance possible tout en amassant de l’expérience qui servira plus tard en championnat. Il faut en tout cas tirer profit de ce genre de match et progresser. Sinon cela ne sert à rien."

Les Carolos vont affronter du lourd avec, entre autres, Vladimir Stimac (2,10m) médaillé d’argent voici deux mois à peine aux JO de Rio avec la Serbie. Aux côtés du Serbe, la raquette est occupée par l’Américain Earl Clark (2,08m), un ex-premier tour de draft passé par les Phoenix Suns et les Lakers où il évolua aux côtés de Kobe Bryant. Sur les ailes, on retiendra des noms comme Kyle Weems, DJ Strawberry, des références du circuit européen ainsi que Michael Roll vu à Anvers voici 4-5 ans.

Il faudra donc un Spirou des grands soirs pour pouvoir espérer rivaliser…