Ils devaient battre les Grecs d'Iraklis d'au moins 3 points pour s'assurer la première place du groupe et filer en huitième de finale au terme de ce troisième et dernier match de la semaine européenne à Den Bosch. Même si les Montois se sont vaillamment battus jusque dans leur derniers retranchements, l'objectif premier n'a pas été atteint. L'équipe de Thessalonique remporte donc ce groupe A.

La qualification pour les huitièmes de finale est malgré tout acquise. Car les Montois sont d'ores et déjà assurés de terminer parmi les quatre meilleurs troisièmes des six poules de cette Fiba Europe Cup. Et ce, grâce à cette défaite de moins de cinq points. Même s'il s'en est fallu de peu, suite à l'incompréhension des joueurs eux-mêmes, pour que la qualification s'envole bêtement.

Dans ce match face à Iraklis, les Montois auraient toutefois pu ne pas se contenter d'une troisième place. Ils y ont d'ailleurs crû à l'exploit pendant 22 minutes en prenant jusqu'à 8 longueurs d'avance juste après la pause (37-29), avant de s'écrouler complètement. Les artilleurs grecs se sont réveillé pour passer un 0-11 fatal aux Renards et mener 41-45 (26e) puis même grimper grimper l'avantage à +11 (48-59). L'énorme sursaut montois (18-6), via notamment Barnes, Spencer et Durham a permis de faire renaître l'espoir.

© Fiba

Le marquoir affichait même 66-65 en leur faveur à 3 secondes du buzzer final. C'était juste avant que Smith, auteur d'un match assez décevant (12 points mais 4/16 aux tirs), ne fasse une faute évitable pour permettre à Hanlan d'égaliser sur lancer-franc (40e: 66-66). Durant les 5 minutes supplémentaires, les protégés de Vedran Bosnic ne sont plus parvenus à se rebiffer (75-79). Mais cet écart de moins de moins de 5 points était suffisant.

Mons-Hainaut a probablement été battu par une équipe plus forte. Il n'empêche qu'une victoire aurait été possible avec davantage de réussite. Durham, Smith et Barnes ont manqué trop de tirs ouverts tandis que les Grecs ont récupéré de nombreux ballons en remportant la bataille du rebond (44 dont 17 offensifs pour Irakis / 34 dont 10 offensifs pour Mons). Mais qu'importe, le contrat est rempli. Ils affronteront l'un des premiers des autres groupes en huitième de finale. 

MONS : 28 sur 62 (7x3); 12 lf sur 15; 34 rbds; 15 pd; 24 fp. SMITH 5-7, Lambot 0-6, BARNES 7-7, Spencer 4-10, DURHAM 5-11, Cage (-), Mintogo, Mortant 3-0, VAN CAENEGHEM, Jean-Philippe (-), PENAVA 8-2.

IRAKLIS : 27 sur 69 (9x3); 16 lf sur 18; 44 rbds; 14 pd; 20 fp. ENECHIONYIA 0-8, SUGGS 0-7, Ebanks 2-0, Schizas 3-3, KAVVADAS 4-7, Georgalas (-), Tsairelis 2-4, BOWLIN 7-, Verginis 0-3, HANLAN 8-14, Gkiouzelis, Hatcher 0-7.

QUARTS : 11-11, 21-15, 13-26, 21-14 et 9-13.