Basket

Damian Lillard a envoyé son équipe des Portland Trailblazers en demi-finales de la conférence Ouest de la Ligue nord-américaine de basket (NBA), mardi soir, grâce à un incroyable panier à trois points.

Il a été marqué à la dernière seconde d'une distance calculée de 11,285 mètres (soit 4 mètres derrière le ligne à 3 points). Le meneur All-Star a ainsi ponctué une performance exceptionnelle au cours de laquelle il a marqué 50 points et permis à l'équipe de Rip City de s'imposer 118-115 face à Oklahoma City. Portland remporte la série 4-1. La franchise de l'Oregon attend le vainqueur de la série entre Denver (N.2) et San Antonio (N.7). Les Blazers n'avaient pas rejoint le 2e tour des play-offs depuis 2016. "Dame" égale le record de points inscrits cette saison dans le tour final et établit un nouveau record dans l'histoire de Portland. Il a fait oublier son vis-à-vis Russell Westbrook qui a pourtant signé un ultime triple-double avant de partir en vacances (29 pts, 14 ast, 11 reb).

Denver a repris la main dans sa série contre San Antonio et mène 3-2 après son meilleur match. Les Nuggets ont dominé 108-90 les Spurs qui ont compté jusqu'à 30 points de retard (99-69). Si sept joueurs de Denver ont marqué dix points, le meneur Jamal Murray (23 pts, 7 ast) et le pivot Nikola Jokic (16 pts, 11 reb, 8 ast) furent déterminants tout comme l'adresse à trois points (14/33) des gars du Colorado. Les Texans accueillent le 6e match jeudi.

A l'Est, le programme des demi-finales est connu. Après Milwaukee (N.1)-Boston (N.4) décidé lundi, l'affiche de la seconde demie opposera Toronto (N.2) à Philadelphie (N.3).

Les Raptors et les 76ers ont remporté 4-1 leur série respective face aux Brooklyn Nets et aux Orlando Magic. Après avoir perdu le premier match à domicile, les favoris ont aligné quatre succès.

Toronto, emmené par Kawhi Leonard (27 pts, 7 reb), Pascal Siakam (24 pts, 6 reb, 4 ast) et Kyle Lowry (14 pts, 9 ast), a gagné 115-96. Les Canadiens ont aussi été très efficaces en défense. Ils ont limité le Magic à 38% de réussite au tir et Nikola Vucevic à 6 points. Toronto n'avait jamais gagné jusqu'à ce jour 4 matchs consécutifs en play-offs.

Philadelphie n'a pas souffert davantage face à des Nets, battus 122-100 et abandonné par leur meneur D'Angelo Russell limité à 8 points et un pathétique 3/16 au tir que ses 3 assists et 2 rebonds n'ont pu compenser. Un début en fanfare au niveau du marquoir (32-12 et 60-31 à la pause), un grand match du pivot camerounais Joel Embiid (23 pts 13 reb) et le collectif des Sixers (56 rebonds à 41 et 35 assists à 26) ont fait la différence.​