Premier quart-temps: 21-20


Face à cette solide formation russe, très physique, l'important pour les Belgian Cats était de surtout bien débuter ce quart de finale de l'Euro de basket. Et on peut dire que les joueuses de Philip Mestdagh ont parfaitement reçu le message. Si les Russes ont mené 2-3, les Belges ont réagi à la perfection grâce à son duo Meesseman-Mestdagh (13 points à deux dans ce premier quart) pour planter un 9-0 et prendre les commandes à 11-3 après seulement 3 minutes de jeu. Concentrées en défense, les Cats privaient les Russes de paniers faciles avec néanmoins une petite ombre à ce tableau presque parfait: les trois fautes de Kyara Linskens après 4 minutes! La sortie de l'intérieure belge libérait complètement Maria Vadeeva (9 points), la star russe, qui remettait son pays dans le sillage des Belgian Cats après 10 minutes (21-20).

Deuxième quart-temps: 43-37


Mises sur les bons rails par une Maria Vadeeva intenable (16 points, 6 rebonds et 4 passes à la pause), les Russes renversaient la vapeur pour reprendre les commandes après 15 minutes (27-33) malgré leurs 12 pertes de balles en 20 minutes. Mais heureusement, en Belgique, on dispose d'une certaine Emma Meesseman. La pivot des Washington Mystics répondait à sa coéquipière à Ekaterinburg avec 18 points. En mode MVP, elle était au four et au moulin pour permettre aux Cats de ne pas sombrer, dans un premier temps, et même de virer en tête à la pause (43-37) grâce à un lay-up, au buzzer, de Julie Allemand. 

Troisième quart-temps: 63-58


Les Cats profitaient parfaitement de la pause pour recharger les batteries... et repartir sur leur bonne lancée de fin de mi-temps pour flirter avec les 10 points d'avance, toujours sous l'impulsion d'Emma Meesseman (50-41). Moment choisi par les shooteuses russes pour sortir de leur boîte. Elles enfilaient trois bombes consécutives pour remettre les compteurs à zéro (53-52 à la 25e). Enfin débarrassée de ses problèmes de fautes, Kyara Linskens faisait parler sa précision aux tirs pour permettre aux Cats de garder les commandes à 10 minutes de la fin du match (63-58).  

Quatrième quart-temps: 85-83


A 10 minutes de la fin, le match dans le match entre Emma Meesseman (33 points, 11 rebonds et 4 passes) et Maria Vadeeva (30 points, 7 rebonds et 5 passes) montait encore d'un cran. Dans le sillage de leur incroyable intérieure, les Russes remettaient même les deux équipes à égalité (70-70) à l'entame du money-time. La qualification pour la demi-finale de l'Euro allait se jouer sur des détails... et lendéfense. A force de faire des pertes de balle (17 sur l'ensemble de la rencontre), les Russes allaient finir par le payer. Et c'est ce qu'il s'est passé dans un premier temps puisque les Cats resserraient leur défense pour reprendre les commandes (79-73). Mais les Russes, particulièrement adroites, jetaient leurs dernières forces dans la bataille au périmètre (11/21 à 3 points) pour faire 81-79 à l'entame de la dernière minute. Le suspense était total et l'inévitable Vadeeva remettait même tout le monde à égalité à 40 secondes du buzzer (83-83). Plutôt discrète jusqu'à présent, Julie Allemand choisissait le meilleur moment pour mettre un shoot incroyablement clutch à 5 secondes de la fin et offrir la qualification aux Cats (85-83). En demi-finale, elles affronteront le vainqueur du duel entre la Serbie et l'Espagne. 


Cinq de base: Allemand - K. Mestdagh - Delaere - Meesseman - Linskens.

Belgique: ALLEMAND 9, DELAERE 6, MEESSEMAN 33, K. MESTDAGH 19, H. Mestdagh 0, Carpreaux, Geldof 0, LINSKENS 13, Be. Massey, Bi. Massey 0, Nauwelaers 0, Vanloo 5.

Russie: Glonti 17, KOMAROVA 3, LEVCHENKO 11, SHILOVA 11, Shtanko 0, Fedorenkova, Goldyreva 1, Kurilchuk 0, MUSINA 10, Ogun, Shabanova, VADEEVA 30.

Quarts: 21-20/22-17/20-21/22-25